A l’heure du bicentenaire de WATERLOO une histoire franco polonaise:

Les souvenirs familiaux ne disparaissent pas avec le temps:

Ainsi en France et en Pologne les descendants d’un certain LEVITTOUX DESNOUETTES cherchent à reconstituer l’histoire de Pierre Mathurin LEVITTOUX DESNOUETTES

Selon la mémoire familiale Pierre Mathurin LEVITTOUX DESNOUETTES serait né en 1783 à Noyons (OISE)

Il aurait été officier de Napoléon 1er lors de la Campagne d’EYLAU en 1807 .

Victime de la typhoïde il aurait été soigné par une jeune fille polonaise et hébergé dans le manoir familial de la région (près de CRACOVIE)

Il aurait eu plusieurs enfants dont 2 fils, l’un qui ayant comploté contre le Tsar de l’époque se serait suicidé pour ne pas trahir ses compagnons , le second médecin qui aurait eu 14 enfants et connut une vie agitée.

Les années ont passé et le manoir a brulé en 1944 avec les papiers de l’ançêtre.

Une jeune femme de la famille est revenue vivre en France il y a plusieurs ‘années mais est restée en contact étroit avec sa famille polonaise qui lui a demandé de retrouver les traces de Pierre Mathurin.

A partir des éléments communiqués plusieurs personnes ont mis leur efforts en commun pour l’aider dans ses démarches :

. Il en résulte que Pierre Mathurin n’est pas né à Noyons ni dans l’Oise

. Que le patronyme LEVITTOUX , LEVITTOU LEVITOU est breton , concentré à Caulnes et à Pleudihen dans le 22

Un acte de naissance a été trouvé à Caulnes en date du 4 octobre 1783 au nom de Mathurin Pierre LEVITTOUX , fils de Sébastien Charles LEVITTOUX LANOE, notaire et procureur fiscal .

Le mariage de son fils Henri Joseph Pierre LEVITTOUX , 31 ans, né dans le palatinat de Cracovie, a été célébré à Pleudihen le 20 juillet 1853 avec une demoiselle Marie POMMERET.

Son père est dénommé Pierre LEVITTOUX propriétaire et sa mère Marie , née Zycrynzka. Ils sont domiciliés à Wielkie ce qui correspond aux indications familiales .

Donc, malgré son installation en Pologne des contact ont été gardés entre l’officier de Napoléon et sa famille.

Ceci dit , il reste au moins un point a éclaircir:

Pourquoi Noyons ? la dernière adresse française de Pierre Mathurin? la ville de garnison de son régiment ?

Une visite au SHD n’a pas permis de retracer son parcours militaire .

Il n’est pas enregistré comme officier ni sous le nom de LEVITTOUX ou des variantes orthographiques ni sous le nom de DESNOUETTES

Et pourquoi DESNOUETTES ?

Le SHD indique qu’il s’agit peut être d’un nom de guerre pris en hommage au fameux général LEFEVBRE DESNOUETTES sous lequel il aurait servi.

C’est possible Pierre LEVITTOUX a abandonné par la suite cette partie de son nom .

Pour en savoir plus il faudrait connaitre son régiment, dit le SHD.

L’indexation en cours des registres Napoléoniens permettra de faire avancer les recherches.

Les recherchent concernant la partie bretonne continuent.

J’espère que cette histoire vous aura amusé autant que moi .

Elle illustre aussi le fait que l’entraide en généalogie ce n’est pas un vain mot!

Je ne peux que remercier  Grazyna LEVITTOUXKERNER de nous avoir fait partager l’histoire de son ancêtre.

Maryse

 

Rédigé par Adhérent-CGMA-Maryse-203

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Textes proposés par les adhérents

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s