Archives quotidiennes : 16 février 2015

16 février 1850 – Majorat pour DODUN de KEROMAN

1850 – Majorat pour DODUN de KEROMAN

Archives Nationales – Base NAT

Les titres, les majorats de familles titrées, les anoblissements, les dotations (rentes héréditaires accordées par Napoléon Ier), les armoiries, pour la période de novembre 1830 à mai 1853 majorat ;

DODUN DE KÉROMAN Jean, Baptiste, Charles ; DODUN DE KÉROMAN ; Eugène ; Autriche ; Seine

cote BB/11/603  (16 février 1850)

Notes :

Le premier fils de Claude-Laurent-Marie DODUN (maire de Maisons-Alfort de 1813 à 1855),  Jean-Baptiste-Charles DODUN, Marquis Dodun de Kéroman, est né en 1802, fut Colonel de la Garde Nationale de Paris, officier de la Légion d’Honneur, † le 7 juin 1863

Il épousa Lydie Panon des Bassyns de Richemont, † en 1834, fille de Philippe Comte Panon des Bassyns de Richemont, Conseiller d’état, commandeur de la Légion d’Honneur et de Jeanne-Eylé-Fulcrande Mourgue dont :

   Eugène qui suit (VI)

   2° Henri-Valentin (VI bis)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale, Maisons-Alfort

16 février 1995 – Musée TOFFOLI

1995 – Musée TOFFOLI

1995, l’inauguration du musée Toffoli eu lieu le 16 février. Toffoli était Charentonnais depuis plus de 60 ans.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

Nés un 16 février à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

Relevés dans les Registres d’état civil de naissance

Les actes sont disponibles sur le site des AD 94

1885.02.16 BARROIS Juliette
1821.02.16 BERTRAND Louise Augustine
1845.02.16 BLET Edme
1875.02.16 BOIZOT Augustine
1877.02.16 BOUSQUET Berthe Clémentine
1827.02.16 CADOT Louis Modeste Alexandre
1870.02.16 CASTETS Eugène Jean Marie
1852.02.16 CHEVALIOT Barthélémy
1895.02.16 CHRIST Léonie (reconnaissance)
1830.02.16 CLAIRE Auguste
1840.02.16 CLOISEAU Antoine
1874.02.16 DUMETIER Louis
1883.02.16 GACQUERELLE Gabrielle Célestine
1899.02.16 GUYOTAT Julienne
1797.02.16 JAQUIN Antoine Marie
1891.02.16 KADAKOSKY Marcelle Charlotte (reconnaissance)
1890.02.16 LEBRUN Edmond Louis
1888.02.16 LEREVERT Henri Marcel
1806.02.16 LORMIER François Jules
1811.02.16 MALVANT Louis Gustave
1864.02.16 MARSEILLE Jacques
1894.02.16 MENGIN Céline Marie Camille
1893.02.16 MILLIOTTE Valentine Eugénie
1882.02.16 MOREAU Jeanne
1865.02.16 PARIS Marie Alice
1884.02.16 PREVOT Claire Charlotte
1874.02.16 PUSSEY Léontine Armandine
1899.02.16 REGEVENTER Louis (reconnaissance)
1900.02.16 ROTTEE Henri Jean
1899.02.16 SAINGNEMORTE René Joseph
1811.02.16 THOMAS Blaize François
1892.02.16 THOMET Eugénie Madeleine
1878.02.16 VERDIER Eugénie Zoé

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale

Site du jour (188) : Géo portail (Gouv)

géoportail.gouv

Cliquer

 

Poster un commentaire

Classé dans A visiter, Site du jour

PARIS Edmond Louis décédé le 16 février 1915

PARIS Edmond Louis : Adjudant, 82 RI, 6 Compagnie, né le 24/8/1887 à Saint-Maurice 94-VdM — Fils de Adolphe Léopold et de ROBE Philiberthe Berthe, acte ? — Habite 9, rue des Juilliottes à Maisons-Alfort — Recrutement Mat : 3083 Seine 4B (75) Mat : 01614 au corps — Tué à l’ennemi le 16/2/1915 Côte 263 Boureuilles 55-Meuse — MPF : Mort pour la France dans Mention Marginale le 11/07/1915 — Figure sur MAM — Livre d’Or —

Fiche MDH PARIS Edmond Louis
Fiche MGW PARIS Edmond Louis

Le Cercle Généalogique de Maisons-Alfort (CGMA) a réalisé une étude sur le Monument aux morts, situé sur le Parvis de l’Hôtel de Ville. Le Monument aux morts de Maisons-Alfort a été érigé en 1920, à la mémoire des soldats de Maisons-Alfort morts pour la France pendant la Grande Guerre.

Afin de réaliser cette étude, le CGMA a établi l’identité de 645 soldats parmi les 696 dont le nom et l’initiale du prénom ont été gravés sur le Monument. Cet important travail de mémoire a permis d’extraire des données démographiques précieuses sur les soldats maisonnais : origine sociale, situation maritale, profession avant leur incorporation, âge, etc.

L’étude du CGMA présente une synthèse de ce travail et dresse le portrait, par-delà la liste des soldats reprises sur le monument aux morts, des 21 soldats de la crypte du cimetière et des 12 soldats mentionnés sur la plaque commémorative « 1914 à 1918 ». L’étude évoque, enfin, les différentes étapes de ce travail exigeant et recense les multiples sources utilisées.

Les études du CGMA sur ce blog :

Retrouver la fiche relative aux soldats morts pendant la Grande Guerre
Grande Guerre – Morts de la commune – version octobre 2014
Maisonnais figurant sur Memorial GenWeb
Morts de la commune pendant la Grande Guerre
Vétérinaires de l’ENVA de la Grande Guerre

 

Poster un commentaire

Classé dans Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18, Morts 14-18