Article du jour (132) : Histoire 14-18 il y a cent ans

Lucien BERSOT et le pantalon

Cliquer

Un pantalon souillé

Lucien Bersot est mobilisé en 1914 sur le front de l’Aisne. On lui remet alors un pantalon de toile blanc, car il n’en reste plus de rouge garance. En février 1915, saisi par le froid, il réclame un bas de laine réglementaire. Le sergent fourier lui donne alors un pantalon déchiré et tâché de sang, pris sur un cadavre…Bersot refuse !

Le lieutenant André inflige huit jours de prison à Lucien Bersot pour désobéissance devant l’ennemi. Le soldat proteste, tout comme ses camarades. L’affaire s’envenime. Le colonel Auroux veut en faire un exemple et convoque le lendemain le conseil de guerre, dans lequel il joue lui-même les accusateurs. Lucien Bersot est condamné à mort et fusillé. Deux de ses camarades envoyés en camp de travaux forcés.

Adaptations littéraire et cinématographique

En 1997, Yves Boisset a réalisé le téléfilm « le pantalon » adapté du livre éponyme d’Alain Scoff.

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales, Centenaire de la Grande Guerre, Guerre 14-18

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s