Archives quotidiennes : 16 août 2014

16 Août 1945 – SHEILA

1945 – SHEILA

SHEILA Annie CHANCEL dite, (o Créteil, 1945). Interprète.

Annie CHANCEL dite SHEILA

o 16 août 1945. Créteil.

x 13 février 1973. Paris XIII

Guy Ludovic Bayle )( 1979

Le seize août mil neuf cent quarante cinq, trois heures trente, est née à Créteil (Val-de-Marne), Chancel Annie, Yvonne, Jeanne, Gisèle, du sexe féminin.

Vendeuse de bonbons le matin, élève comptable l’après-midi, chanteuse des Guitar Brothers le soir, à seize ans son emploi du temps est déjà très chargé. C’est le patron du “ Golf Drouot ” qui la présente à Claude Carrère, alors aspirant producteur. Sheila n’est alors que le titre d’un succès de l’époque. Claude Carrère l’invente : couettes, jupe écossaise, chemisier blanc, et lui taille des refrains sur mesure : L’École est finie, Petite Fille de Français moyen, Ma première surprise partie, etc.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

*

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne

16 août 1823 – Benjamin RASPAIL

Benjamin Raspail, né le 16 août 1823 à Paris et mort le 24 septembre 1899 à Cachan (Seine actuellement Val-de-Marne), fils de François-Vincent Raspail dont il partagea l’exil belge et les idées d’extrème-gauche, fut peintre-graveur et homme politique.
*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

Règlement intérieur de la Vinaigrerie Dessaux, année 1880

Règlement intérieur de la Vinaigrerie Dessaux, année 1880

1 – Piété, propreté et ponctualité font la force d’une bonne affaire.
2 – Notre firme ayant considérablement réduit les horaires de travail, les employés de bureau n’auront plus à être présents que de sept heures du matin à six heures du soir, et ce, les jours de semaine seulement.
3 – Des prières seront dites chaque matin dans le grand bureau. Les employés de bureau y seront obligatoirement présents.
4 – L’habillement doit être du type le plus sobre. Les employés de bureau ne se laisseront pas aller aux fantaisies des vêtements de couleurs vices ; ils ne porteront pas de bas non plus, à moins que ceux-ci ne soient convenablement raccommodés.
5 – Dans les bureaux on ne portera ni manteau ni pardessus. Toutefois lorsque le temps sera particulièrement rigoureux, les écharpes, cache-nez et calottes seront autorisés.
6 – Votre firme met un poêle à la disposition des employés de bureau. Le charbon et le bois devront être enfermés dans le coffre destiné à cet effet. Afin qu’ils puissent se chauffer, il est recommandé à chaque membre du personnel d’apporter chaque jour quatre livres de charbon durant la saison froide.
7 – Aucun employé de bureau ne sera autorisé à quitter la pièce sans la permission de M. le Directeur. Les appels de la nature sont cependant permis et pour y céder, les membres du personnel pourront utiliser le jardin au dessous de la seconde grille. Bien entendu, cet espace devra être tenu dans un ordre parfait.
8 – Il est strictement interdit de parler pendant les heures de bureau.
9 – La soif de tabac, de vin ou d’alcool est une faiblesse humaine et, comme telle, est interdite à tous les membres du personnel.
10 – Maintenant que les heures de bureau ont été énergiquement réduites, la prise de nourriture est encore autorisée entre 11h30 et midi, mais en aucun cas, le travail ne devra cesser durant ce temps.
11 – Les employés de bureau fourniront leurs propres plumes. Un nouveau taille-plume est disponible, sur demande chez M. le Directeur.
12 – Un sénior, désigné par M. le Directeur, sera responsable du nettoyage et de la propreté de la grande salle, ainsi que du bureau directorial. Les juniors et les jeunes se présenteront à M. le Directeur quarante minutes avant les prières et resteront après l’heure de la fermeture pour procéder au nettoyage. Brosses, balais, serpillières et savon seront fournis par la Direction.
13 – Augmentés dernièrement, les nouveaux salaires hebdomadaires sont désormais les suivants :

– cadets (jusqu’à 11 ans)

0,50 F.

– juniors (jusqu’à 14 ans)

1,45 F.

– jeunes

3,25 F.

– employés

7,50 F.

– séniors (après 15 ans de maison)

14,50 F.

Les propriétaires reconnaissent et acceptent la générosité des nouvelles lois du Travail, mais attendent du personnel un accroissement considérable du rendement en compensation de ces conditions presque utopiques.

Adhérent-CGMA-Sylvie-R-152

Tous les articles de Sylvie

Poster un commentaire

Classé dans Textes découverts par les adhérents

Nés un 16 août à Maisons-Alfort

Nés un 16 août à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

*

*

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort