Archives quotidiennes : 8 juillet 2014

Revue de presse (84) : Notaires de l’Ain en ligne

La moitié des répertoires des notaires de l’Ain consultables en ligne

Les archives de l’Ain viennent de mettre en ligne environ la moitié des répertoires des notaires de ce département, ce qui donne accès à une masse …
Cliquer ici

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Notaire, Revue de Presse Virtuelle

8 Juillet 1787 – Élection pour nommer un syndic

1787 – Élection pour nommer un syndic à Maisons-Alfort

1787 – En exécution d’un règlement royal du 8 Juillet 1787, une réunion a lieu, en la paroisse de Maisons « des Syndics, propriétaires, habitants et bien tenants ( ), afin de nommer un syndic et autres membres qui doivent composer l’Assemblée communale.

La Communauté comprenait 153 feux ; l’Assemblée devait se composer ainsi :

Le seigneur, le curé, le syndic et six membres élus.

Étaient présents : 14 électeurs dont voici les noms

Roger, marchand de bois ; Gaspard, aubergiste ; Feuillet Mathias, habitant ; Léonard, menuisier ; Anglebert, serrurier ; Lajoie, marbrier ; Lecointre, habitant ; Meunier, aubergiste ; Feuillet François, habitant ; Brisset, fermier ; Lecouteux, fermier ; Noblot, cabaretier ; Chéreau, maçon ; Gouffé, boulanger.

Comme tous les électeurs ne savaient pas écrire, on vota à voix haute. Furent nommés :

En premier : Roger, qui payait, comme vingtièmes ( ) 132 livres ; et pour tailles, capitations ( ) et accessoires, 403 livres 5 sols. Il avait le titre de syndic perpétuel.

Puis Lecouteux, Brisset, Meunier, Gouffé, Lecointre.

Coudray, fermier de l’Archevêque fut nommé syndic annuel.

Roger figurait depuis quelque temps sous le titre indiqué, qui s’acquérait moyennant finances, et disparut aussitôt après l’application du nouveau règlement. Son titulaire, avec ses 535 livres 5 sols de contributions, nous parait être le bourgeois le plus cossu de la commune à cette époque.

La nouvelle administration relevait de la subdivision de Choisy, généralité de Paris.

C’était le premier essai d’une élection régulière à l’aide du suffrage restreint ; les électeurs n’étaient pas encore bien jaloux de leurs droits, puisque 14 seulement s’étaient dérangés.

D’après – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

Publicité

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Amédée Chenal, Ephéméride

Nés à Maisons-Alfort un 8 juillet

Nés un 8 juillet à Maisons-Alfort de 1792 à 1901

*

1889.07.08 BELLOIR Ernestine Jeanne
1901.07.08 BOYER Léa
1896.07.08 BUFFERAL Yvonne Marie
1882.07.08 CAILLAUD Léonie Catherine
1859.07.08 CLAUDE Auguste Louis
1806.07.08 COLAS Charlotte Augustine
1879.07.08 COTTE Blanche Angéline
1875.07.08 CRUNELLE Léonard
1869.07.08 DALLIER Eugène Frédéric
1890.07.08 de FOUCAULT Léonie Charlotte
1865.07.08 DELPAU Jules
1891.07.08 DUSSAPT Louise Perrine Antoinette
1874.07.08 GROS Georges Léon
1898.07.08 GULDIN Edmond Antoine
1886.07.08 JACQUIN Camille
1861.07.08 JANVIER Anne Marie
1878.07.08 LAPLAICHE Anne
1819.07.08 LE ROUX Jacques Eugène
1891.07.08 LEBRUN Léon (reconnaissance)
1843.07.08 LESPRIT Joseph
1892.07.08 PICQ Emile Félix
1885.07.08 PIERRE Adrien
1796.07.08 QUINARD Désiré Union
1891.07.08 RAIN Emma Eva Yvonne
1834.07.08 VALERE Henriette

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales 94, Archives de Maisons-Alfort

Article du jour (82) : 1814, campagne de France

Campagne de France

Poster un commentaire

par | 8 juillet 2014 · 2:00