Archives quotidiennes : 24 mai 2014

Memorial Day : accès gratuit pendant 4 jours

Signalé sur les groupes Yahoo
Pour tout généalogiste intéressé, l’accès gratuit pendant 3 jours de la base de données américaine Memorial Day de MyHeritage. Normalement réservé aux abonnés payant, ce service donne accès à un vaste corpus de documents et d’actes sur les militaires ayant servi aux États-Unis. On y trouve les noms de Français ayant servi sous le drapeau américain ou bien ayant participé à la guerre d’Indépendance, puisque certains documents remontent au XVIIIe siècle.
Le lien http://pages.myheritage.com/memorialday/
L’accès à la base est gratuit à partir de ce vendredi jusqu’à lundi soir, date du Memorial day.
*

1 commentaire

Classé dans Site

Les coutumes de la Saint-Rémi à Maisons en 1688

          Amédée Chenal (Maire de Maisons-Alfort) est l’auteur de « Histoire de Maisons-Alfort et d’Alfortville » (1898).

Voici un extrait où il nous retrace les coutumes de la Saint-Rémi

             Dans chaque commune, un bailli syndic ou Maire, était chargé de l’administration. Les coutumes étaient si diverses, selon les provinces, qu’il n’est pas facile de préciser comment ses fonctions lui étaient dévolues; comme on le voit, le nom variait également.

Le plus souvent, conformément à un édit royal, les notables nommaient par acclamation douze d’entre eux, qui prenaient le nom de jurés, échevins, syndics ou marguilliers, et composait l’assemblée communale.

Cette assemblée soumettait au choix du roi, ou du seigneur, trois de ses membres, parmi lesquels il désignait le chef de la municipalité, qui n’exerçait qu’une année, et devait en rester trois sans pouvoir être de nouveau appelé à cette fonction. Dans la Généralité de Paris, c’était syndic qu’on le nommait.

Il dirigeait non seulement les affaires de la communauté, d’ailleurs fort peu importantes, mais remplissait aussi le rôle de percepteur.

A Maisons, chaque année à la Saint-Rémi, il rendait ses comptes aux habitants de la commune et au prévôt duquel il relevait.

Voici à titre de curiosité le résumé d’un de ces comptes :

“ Compte que rend par devant vous, Monsieur le Prévôt de Créteil, Maisons, Mesly, Pont-de-Charenton et ses dépendances, et en présence de Monsieur le procureur fiscal, aux manants et habitants de la paroisse dudit Maisons, honorable homme Charles Huet, laboureur, demeurant audit lieu de Maisons, au nom et comme procureur syndic et receveur de la communauté des habitants de Maisons, de ce qu’il a reçu, payé et déboursé pendant l’année de sa charge, qui a commencé le 1er Octobre jour et fête de la Saint-Rémi de l’année 1687 pour finir à pareil jour de l’année 1688… ”

*

*

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort