Le Val-de-Marne en chanson : Vitry (3)

Vitry-sur-Seine, « Déchirer ma mémoire » par la Rue Kétanou (2002).

« J’ai traversé tout Paris Mes mains lourdes comme des valises Et la porte de Choisy S’ouvre sur une banlieue grise Boulevard de Stalingrad, Vitry Ma tanière grogne là-bas Plus que trois étages et mon lit » Mon vieux berceau de gueule de bois »

La Rue Ketanou/Dechirer-Ma-Memoire

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Val de Marne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s