Archives quotidiennes : 11 octobre 2012

11 octobre 1839 – POLAIRE

1839 – POLAIRE

Emilie Bouchaud dite Polaire
o 14 mai 1874, Alger (Algérie).
11 octobre 1939, Champigny (Val-de-Marne)
[†] Champigny
1877, débute à Paris au Caf’Conç’, à 14 ans. Elle a incarné Claudine de Colette  au théâtre.
Polaire est inhumée au cimetière de Champigny.
1900 : la mode est à la minceur et aux formes féminines que modèle le corset : il étrangle la taille – nulle ne l’a aussi fine (42 cm) que la chanteuse Polaire, l’amie de Colette.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans A lire

des archives de l’Histoire du XXe siècle en ligne

via Google

Google met en ligne des archives de l’Histoire du XXe siècle

Google a annoncé mercredi à Varsovie la mise en ligne de plus de six millions de documents sur les grands faits de l’Histoire du XXe siècle, notamment sur l’Holocauste, le prix Nobel de la paix Nelson Mandela ou encore les événements de Mai 68 en France, provenant de dix-sept musées et instituts historiques dans le monde.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Guerre 39-45, Histoire

Site du jour (78) : Fonds de cartes de l’© IGN

Les fonds de cartes disponibles en téléchargement ci-après sont libres de droits. Il est simplement demandé aux utilisateurs d’apposer la mention © IGN.
Dans le cadre d’une utilisation commerciale une demande préalable auprès de notre établissement est nécessaire.

Fonds de cartes de la France métropolitaine
Fonds de cartes des régions de France métropolitaine
Fonds de cartes des départements d’Outre-mer
Fonds de cartes de l’Europe

Cliquez sur les cartes pour accéder aux fonds

Site du jour

Poster un commentaire

Classé dans A lire

11 octobre 1852 – Adresse au Prince Président

1852 – Adresse au Prince Président

Les mêmes hommes, ou à peu près, qui avaient fait quatre ans plus tôt l’adhésion chaleureuse à la République que nous avons reproduite, et avaient pour la plupart prêté serment de fidélité aux divers gouvernements qui s’étaient succédés, envoyaient au Prince Président  l’adresse suivante, votée en la séance du 11 octobre 1852 :

Monseigneur,

« Le Conseil Municipal de la commune de Maisons-Alfort, interprète des sentiments de toute la population, prie Votre Altesse Impériale d’agréer l’expression de sa reconnaissance, pour les services que Votre Altesse a rendus à notre belle Patrie, en écrasant l’anarchie, en nous rendant la vie, en rétablissant l’ordre par votre énergie.

« Oui, Monseigneur, nous nous joignons à toutes les populations, qui ont été si heureuses de contempler leur sauveur, et nous formons, comme elles, les vœux les plus ardents pour que bientôt votre Altesse soit revêtue de la dignité Impériale, comme le fut jadis votre oncle de glorieuse mémoire, et que le pouvoir reste héréditaire dans la famille d’un Prince qui a sauvé la France, et qui saura la conserver grande et prospère.

« Le Conseil a l’honneur d’Être avec un profond respect, Monseigneur, de votre Altesse Impériale, le très humble et très dévoué serviteur.

« Et ont signé :

« Dodun, Lavocat, Becquemont, Guimard, Hédelin, Lecouteux, Dandalle, Vermorelle, Delaporte, Renault, Paris, Véron ».

Pouvait-on saluer plus bas le soleil levant ?

D’après Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

 

Poster un commentaire

Classé dans A lire