Archives quotidiennes : 16 mai 2012

16 mai 1920 – Martine CAROL

1920 – Martine CAROL
CAROL Martine, (o Saint-Mandé, 1920). Artiste.
Marie-Louise Mourer dite Martine CAROL
o 16 mai 1920, Saint-Mandé (Val-de-Marne)
x  Joseph Stephan Crane
x 15 juillet 1954, Christian-Jaque
x 3 août 1959, Docteur André Rouveix
x 30 juin 1966, Thomas Elund
† 6 février 1967, Monaco.

En 1946, elle débute au théâtre de la Renaissance dans la Route au tabac. A l’écran, elle tient de petits rôles dans la Ferme aux loups (Richard Pottier, 1943) et Voyage surprise (P. Prévert 1947). Mais c’est grâce à un coup d’éclat publicitaire (elle se jette dans la Seine du pont de l’Alma, feignant un désespoir d’amour), une opération de chirurgie esthétique (redressement de son nez) et surtout un rôle quasiment écrit pour elle, celui de Caroline chérie (1951, roman de Cecil Saint-Laurent porté à l’écran par Richard Poirier), qu’elle accède au rang de vedette. Le film, où elle dévoile généreusement son anatomie, sera suivi en 1953 d’Un caprice de Caroline, de Jean Devaivre. C’est le début d’une série de films pseudo-historiques, pimentés d’érotisme aimable  Lucrèce Borgia (1953), Lysistrara (épisode de Destinées, 1954), Madame du Barry (id.), Nana (1955), tous réalisés par son second mari, Christian-Jaque. Elle tourne aussi avec René Clair (les Belles de nuit, 1952), et, en Italie, Alberto Lattuada (la Pensionnaire, 1954).

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

16 mai 1967 – Bureau de poste central de Maisons-Alfort

1967 – Bureau de poste central

Le bureau de poste central est construit 28, avenue du Professeur Cadiot. Il est ouvert le 16 mai 1967.

Mille Ans d’Histoire à Maisons-Alfort – AMAH 2 – page 72

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire locale, Maisons-Alfort