Archives quotidiennes : 21 mars 2012

Exposition: Le Missel de Rosières et sa restauration

L’un des manuscrits les plus anciens conservé à la Bibliothèque Grammont (Bibliothèque diocésaine de Besançon) est un missel de la fin du XIIe s. provenant de l’abbaye de Rosières dans le Jura. Ce précieux ouvrage vient d’être restauré grâce au concours de la Région (DRAC) et de l’Association Grammont Haute-Comté. Après avoir été exposé à Baume-les-Dames, il est de retour à la Bibliothèque diocésaine et mis à l’honneur à travers une exposition présentant les étapes de sa restauration. Visite libre du 15 mars au 15 avril, les mardi, mercredi, jeudi 9h-12h et 14h-18h.

A Signaler : Vente de livres d’occasion

Elle aura lieu cette année les vendredi 13 et samedi 14 avril dans la cour du Centre diocésain, 20 rue Mégevand. Cette année encore, la Bibliothèque Grammont propose un large choix d’ouvrages dans différents domaines (spiritualité, théologie, littérature, histoire…) à 1 ou 2 €,  mais aussi des ouvrages d’art ou des écrits d’intérêt local à des prix très attractifs.
Ouverture de la vente vendredi 13 avril à 13h30.
Horaires: vendredi 13 avril 13h30-18h
              samedi 14 avril 9h 18h non-stop.
03.81.5.17.17 ou à l’adresse bibliothequediocesaine@wanadoo.fr

****

Merci à http://www.annie-guillemin.fr/

Poster un commentaire

Classé dans A voir

AD 85 : Archives départementales de la Vendée – L’enseignement public

Depuis début février 2012, les sources de l’histoire de l’enseignement public en Vendée sont disponibles.

Les archives de l’enseignement en Vendée aux XIX et XXe siècles viennent d’être classées et sont désormais accessibles.

FONDS DE L’INSPECTION ACADÉMIQUE (articles 1 T 1-745)

 Bien que figurant dans le décret organique relatif à l’Université impériale (17 mars 1808), l’inspection académique ne prend réellement son ampleur qu’avec les lois des 14 juin 1854 et 30 octobre 1886. Chaque département est alors doté d’un inspecteur d’académie, relais local du recteur d’académie – en l’occurrence l’académie de Poitiers pour la Vendée jusqu’en 1962 – et du ministère de l’Instruction publique.

La suite sur le site des AD 85

Poster un commentaire

Classé dans AD en ligne, Archives, Archives Départementales

21 mars 1927 – Joseph JOUGLA

1927 – Joseph JOUGLA

JOUGLA Joseph, († Joinville, 1927). Industriel
o 25 avril 1847, Eycheil (Ariège).
x Marie Joséphine Schmit
x Hélène Marthe Jalbert
21 mars 1927, Joinville (Val-de-Marne)
[†] Joinville

En 1901, Joseph et Zacharie Jougla implantent à Joinville une usine pour la fabrication industrielle de quarante mille plaques photographiques par jour. Avec l’aide du neveu de Ducos du Hauron, l’inventeur de la photographie en couleurs, l’usine Jougla sort, en 1907, les premières plaques couleurs du monde, les Omnicolor, avant les autochromes des frères Lumière.
Le 2 avril 1911, c’est la fusion Lumière-Jougla et le lancement des appareils photos de marque Lumière. L’usine Lumière-Jougla disparut en 1966.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

C’est en 1882 que fut fondée par Joseph -Jougla, alors âgé de 35 ans, la Société Anonyme des Plaques, Pellicules et Papiers photographiques. Installée à Nogent puis au Perreux, elle se fixe définitivement à Joinville, au 15 avenue de l’Horloge en 1901. « Avec les plaques Jougla, j’opère à toute heure », telle était la publicité pour l’appareil « SINNOX »que fabriquait Jougla à Polangis, d’après le brevet d’invention de Raymond de Bercegol, qui habitait au 17 ave­nue Pauline. 40 000 plaques par jour sortaient également de cette usine. Occupant jusqu’à 600 ouvriers, la société est établie sur un immense terrain de 20 000 m2, dont 4 000 sont couverts.

Histoire de Polangis

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Célébrités du Val-de-Marne, Val de Marne