« En Afrique, un ancien qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »

Collecte de la mémoire orale :

Les archives départementales à Mayotte
par Jean Paul Colomb
Pôle archives orales et audiovisuelles
«  En Afrique, un ancien qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »
Amadou Hampâté Bâ

Recueillir la mémoire
L’île de Mayotte fait partie des sociétés dites à traditions orales. Celles-ci se définissent comme la transmission par la parole, d’une génération à une autre, des valeurs essentielles d’une société. Ces traditions orales véhiculent ce qu’une société basée sur la parole juge vital pour son fonctionnement : les idées, les valeurs, la religion, la vision du monde de la dite société à un moment donné. La tradition orale est l’organe de reproduction sociale pour ces sociétés.
Lire la suite ici

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Départements

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s