Archives quotidiennes : 12 septembre 2011

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011 : Journées Européennes du Patrimoine


Visites libres ou guidées de 4 sites de l’Histoire de Maisons-Alfort : le Musée de Maisons-Alfort au Château de Réghat, le Musée Fragonard de l’École Vétérinaire de Maisons-Alfort, l’Église Sainte-Agnès, le Fort de Charenton.

 

 

 

Samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011 : Journées Européennes du Patrimoine, le programme à Maisons-Alfort pour en savoir plus cliquez  ici


 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Maisons-Alfort

Du côté de Nogent : Exposition

L’immigration italienne à Nogent-sur-Marne

A l’occasion des journées du patrimoine, la ville de Nogent sur Marne organise une exposition au Carré des Coignard sur son immigration italienne, importante au début du XXème siècle – en provenance du Val de Nure (Emilie Romagne). L’exposition, qui se tient du 9 au 18 septembre,  présente des photographies, objets et documents anciens. En marge de celle-ci, deux visites guidées à travers le Nogent des italiens seront proposées le samedi 17  et dimanche 18 septembre, par le responsable des archives municipales, Vincent Villette, ainsi qu’un spectacle musical par la Compagnie Le Pont des Arts.

Exposition Les Italiens de Nogent au Carré des Coignard
Du vendredi 9 septembre au dimanche 18 septembre
Du mardi au vendredi de 15h à 19h et le week-end de 10h à 12h et de 15h à 19h.
150 grande rue Charles de Gaulle Nogent-sur-Marne
entrée libre et gratuite

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

AC : Archives d’Orléans en ligne

L’actualité des archives en ligne
GénéInfos

Les archives d’Orléans viennent en effet d’ouvrir un site Internet doté de nombreuses sources et ressources consultables en ligne. Après avoir noté l’absence très regrettée des registres paroissiaux, les généalogistes se féliciteront de pouvoir …

Sur le site de la commune :

http://archives.orleans.fr/article.php?larub=29&titre=archives-numerisees

Attention, vous ne pouvez pas réutiliser librement les images et informations présentes sur ce site.

· La réutilisation d’informations publiques est définie comme une utilisation « à d’autres fins que celles de la mission de service public pour les besoins de laquelle les documents ont été produits ou reçus » (loi n°78-753 du 17 juillet 1978 modifiée, art. 10).
· Cette réutilisation doit se faire dans le respect du code de la propriété intellectuelle,  des dispositions de la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, de l’article 12 de la loi 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et des droits des tiers.

Ainsi, si vous souhaitez réutiliser les documents présents sur ce site, vous devez vous adresser aux Archives municipales d’Orléans afin de solliciter leur accord.

Toutefois, l’accord des Archives municipales d’Orléans est tacite si vous vous engagez à ne réutiliser les informations publiques présentes sur ce site que pour un usage interne ou privé et sans rediffusion d’images. Dans ce cas, cette réutilisation s’effectue sous votre responsabilité et sous réserve du droit des tiers.

Pour accéder aux archives numérisées en ligne, vous devez accepter les conditions.

Poster un commentaire

Classé dans AC en ligne, Archives, Archives Communales

Lettres de ou concernant Valentin WEIGEL

Lettre d’offre de service  1er août 1830

                                                                                   Paris le 1er Août 1830

Weigel, Chef d’escadron en retraite, Membre de la Légion d’Honneur, ancien aide de camp de Mr le Lieutenant Général Monsieur Clément de la Roncière.

Mon Général,

Je vous offre mes services pour le soutien de la cause de la liberté. Soldat depuis 93, j’ai fait toutes les campagnes et n’ai quitté le service d’activité qu’après Waterloo. J’ai servi 17 ans dans le 19ème régiment de Chasseurs, j’ai formé à Turin le 14ième régiment de hussards, où je fus nommé chef d’escadron, j’ai rempli les fonctions d’aide de camp de Mr le Lieutenant Général Clément de la Roncière, tant à l’école de Cavalerie à Saint-Germain en Laye qu’à l’inspection générale de la Cavalerie. Mes connaissances et mon expérience en tout ce qui concerne le service de la Cavalerie peuvent me rendre utile dans cette arme. Agé de 55 ans, jouissant d’un bonne santé, plein de bonne volonté je serais heureux de pouvoir consacrer encore quelques années au service de ma patrie.

Si vous jugez convenable de m’employer, je vous prie, Mon Général, de me faire adresse vos ordres à mon domicile rue Saint Dominique d’enfer, n° 17.

Agréez, Mon Général, l’assurance du respect

de votre dévoué         Weigel

en marge :      Je recommande tout particulièrement à Mr le Ministre de la guerre le

pétitionnaire dont je connais les excellentes qualités et la capacité distinguée.

Lettre de demande de reprise de service du 23-12-1830

                                                                                   Paris le 23 décembre 1830

A Monsieur le Maréchal Ministre de la Guerre.

Monsieur le Ministre,

La Commission chargée de la vérification des titres des anciens officiers m’ayant jugé susceptible de reprendre du service dans les Etats majors des places et une révision de divers commandements d’armes devant avoir lieu, j’ai l’honneur de vous prier de vouloir bien m’accorder le commandemen d’une des places qui viendront à vaquer. Parlant la langue allemand, je pourrais être utile de préférence dans une de nos places dans une de nos places frontières vers l’Allemagne.

Appuyant ma demande sur mes anciens et très bons services et sur mon constant patriotisme dont j’ai donné des peuves, j’ose espérer, Monsieur le Ministre que vous voudrez bien l’acceueillir avec bienveillance.

Agréez, Monsieur le Maréchal, les sentiments de respects et de dévouement de votre très obéissant serviteur. Signé Weigel

Chef d’Escadron en retraite, Domicilié à Paris, rue Saint-Dominique d’Enfer n°17.

Lettre de demande de reprise de service du 14-03-1831

                                                                                   Paris le 14 mars 1831

A Son excellence Monsieur le Maréchal, Ministre de la Guerre.

Monsieur le Ministre,

Ayant appris que la place du Commandant du Dépôt des Etrangers établi à Langres était vacante, j’ai l’honneur de prier votre Excellence de vouloir bien me la conférer. Je puis offrir comme garantie de ma capacité mes anciens services dans des organisations de corps : en 1813, j’ai organisé entièrement et seul en moins de trois mois le 14ème régiment de Hussards, formé à Turin sous les ordres de M. le Général Clément de la Roncière, Commandant la Division, auprès de qui je remplissais alors les fonctions de Capitaine Aide de Camp. L’Empereur sur le rapport qui lui en fut rendu me récompensa en me nommant Chef d’Escadron. Un autre motif qui pourra militer en ma faveur est que sachant la langue allemande et étant moi même originaire d’une des ex province Rhénanes qui ont appartenues à la France, il me sera d’autant plus facile de remplir les fonctions de cet emploi.

La commission présidée par M. le Général Decaen m’ayant porté sur le tableau des officiers susceptibles d’être employés dans les services des places ou dans la Gendarmerie, j’ose espérer que votre Excellence voudra bien accueillir ma demande avec bienveillance.

Agréez, Monsieur le Ministre l’assurance du respect avec lequel je suis de Votre Excellence le très humble et très obéissant serviteur. Signé Weigel

Chef d’Escadron en retraite, Domicilié à Paris, rue Saint-Dominique d’Enfer n°17.

Lettre de demande d’états de service de son grand-père par Alfred Godin 1er février 1861.

                                                                                   Paris le 1er février 1861

A Son excellence Monsieur le Maréchal, de France, Ministre Secrétaire d’Etat au département de la Guerre.

Monsieur le Maréchal,

J’ai l’honneur de vous prier de vouloir bien donner des ordres pour que l’état des services de mon grand-père M. Weigel (Valentin Joseph) né le 30 décembre 1774 à Spire, retraité chef d’escadron commandant la place de Wissembourg le 25 mars 1835 et décédé à Neuilly le 23 janvier 1861, me soit délivré; malgré mes recherches  il m’a été impossible de le retrouver dans ses papiers?

Je suis avec respect Monsieur le Maréchal de votre Excellence le très humble serviteur.

            Signé A. Godin.

Mon adresse M Godin Lieutenant d’Artillerie de Marine chez M. le Général de Division Bougenel, rue des Saussaies 13.

            Mentions Marginales : Très urgent.               Certificat délivré le 5 février 1861.

 

Adhérent-CGMA-Joël-007

Poster un commentaire

Classé dans Généalogie des adhérents