Archives quotidiennes : 3 mars 2011

Archives nationales – Centre d’onomastique

L’établissement de bibliographies a constitué, dès sa création en 1961 et pendant les trente première années de son existence, l’un des principaux objectifs du Centre d’onomastique.

Accomplie de manière à la fois rétrospective et courante et principalement conduite par Marianne Mulon, qui fut la créatrice et première responsable du centre, cette activité passa par le dépouillement de bibliographies existantes comme de nombreux titres de périodiques, des revues spécialisées aux revues généalogiques en passant par celles des sociétés savantes et d’histoire locale. Le dépouillement ne se limita pas à l’onomastique proprement dite. Dès le début, on choisit en effet de relever non seulement ce qui concernait les noms et leur histoire, mais aussi tout ce qui permettait de les comprendre ou de les expliquer : légendes locales, découvertes archéologiques, patois et termes géographiques, botanique et géologie, limites administratives et religieuses, culte des saints, etc. Il ne se limita pas non plus au seul territoire français : les fichiers du centre comprennent actuellement de nombreuses références concernant l’onomastique européenne comme extra-européenne.

Le résultat de cette entreprise s’incarne dans les volumineux fichiers du Centre d’onomastique – qui ne sont aujourd’hui plus tenus à jour ; il s’incarne également dans deux volumes imprimés, aujourd’hui consultables au format Pdf.

L’article complet : ici

Publicité

Poster un commentaire

Classé dans infos