Archives mensuelles : décembre 2010

Bientôt minuit

A minuit nous changeons d’année, voici une pendule pour vous aider !

http://db-db.com/nudemenClock/index2.html

Poster un commentaire

Classé dans A voir

31 décembre 1566 – 1er janvier

En 1564 Charles IX, par l’Édit du Roussillon du 9 août impose le 1er janvier au lieu de Pâques comme début de l’Année. Cette décision ne prit effet qu’en 1567. L’année 1566 est donc l’année la plus courte qui est jamais existée : elle a commencé le 14 avril 1566 (pâques) et s’est terminée le 31 décembre 1566. Elle n’a duré que 8 mois et 17 jours !

*

Poster un commentaire

Classé dans Histoire

La ronde des prénoms à 19 heures

Marie Laforet : Ivan, Boris & Moi

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, A voir

Meilleurs voeux pour l’année 2011

Que le bonheur et surtout la santé soient au rendez vous de cette nouvelle annnée.

Poster un commentaire

Classé dans A voir

Mémoire des hommes

Les liens directs vers les bases de données fin 2010 :

Première Guerre mondiale
       Morts pour la France
       Personnels de l’aéronautique militaire
       Journaux des unités

Seconde Guerre mondiale
       Militaires décédés durant le conflit (1939-1945)
       Fusillés du Mont Valérien

Guerre d’Indochine
       Aide à la recherche
       Formulaire de recherche

Guerre de Corée
       aide à la recherche
       Formulaire de recherche

Guerre d’Algérie, combats du Maroc et de la Tunisie
       Aide à la recherche
       Formulaire de recherche

2 Commentaires

Classé dans Guerre 14-18, Guerre 39-45, Histoire

Passeport pour l’an 2011

Hier nous avons relaté avant-hier la publication des bans de  Honorine Athénaïs Camille Grimaldi Monaco et de René Victor Louis Latour du Pin. Bans publiés dans la commune de Maisons-Alfort et intégré dans les registres de l’état civil de la commune.

René Victor Louis Latour du Pin

« (N0 48). René Victor Louis Latour du Pin, né à Paris, âgé de vingt quatre ans, élève diplomatique attaché à la légation française en Russie, pour aller avec Honorine Athénaïs Camille Grimaldi Monaco, son épouse dans les départements du Calvados et de la Manche, m’a justifié d’un passeport délivré par le général de division, ministre plénipotentiaire en Russie, le 28 fructidor an X (n0 74). Témoins : François Godin et Jean Crétin, tous deux domiciliés en cette commune.

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Archives, Archives Communales, Histoire locale, Maisons-Alfort

La ronde des prénoms à 19 heures

The Police : Roxanne

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, A voir

La France Pittoresque le Magazine : le jour de l’an

Cette rubrique vous fait régulièrement découvrir les coutumes et traditions populaires de nos régions. Les origines de fêtes traditionnelles vous y sont dévoilées, ainsi que les jeux, les moeurs de nos ancêtres et l’art de vivre autrefois.

Les CARTES DE VOEUX du Nouvel An

ORIGINE ET HISTOIRE DES ÉTRENNES DU NOUVEL AN

*

Poster un commentaire

Classé dans A lire

30 décembre 1987 – Laurent FIGNON

1987 – Laurent FIGNON

FIGNON Laurent, (x Saint-Mandé, 1987). Cycliste.

o 12 août 1960, Paris
x 30 décembre 1987, Saint-Mandé (Val-de-Marne)
 Nathalie France R..
+ 31 août 2010 Paris 13ème

L’ancien coureur Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France (1983, 1984), est décédé à 50 ans des suites d’un cancer, a annoncé l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. « Valérie Fignon son épouse a la douleur d’annoncer le décès de Laurent Fignon aujourd’hui, mardi 31 août 2010 à 12 h 30 à l’hôpital Pitié-Salpêtrière. Ses obsèques auront lieu dans la plus stricte intimité », a indiqué l’établissement hospitalier dans un communiqué.

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

30 décembre 1890 – La parcelle de terrain vendue …

Acte de vente N° 7166 / 3008

30 décembre 1890

Vente par MM. SALANSON et Mme TEISSONNIERE

A Mr BAUDOUIN

Maître G. LECLERC Notaire à Charenton  le pont (Seine)

Par devant Me Georges LECLERC, notaire à Charenton le Pont (Seine).

Assisté de MM Emile Masson, marchand de vins et Louis mermorin Floutier, employé.

Lemaires instrumentaires requis, demeurant à Charenton.

Ont comparu

1/ M Adrien Charles SALANSON, général en retraite, demeurant à Chartrettes (Seine et Marne).

Agissant tant en son nom personnel que comme mandataire de Madame Jeanne Marguerite SALANSON, sa sœur, épouse de monsieur Auguste Scipion Philippe, Camille TEISSONNIERE, Président Honoraire de la Cour d’Appel de Nîmes, avec lequel elle demeure à Paris, boulevard Malesherbes numéro 40 et momentanément à la villa Louise, commune de (Banguis) , Canton de Vaud (Suisse), en vertu de la de la procuration que Madame  Teissonnière lui a donnée avec l’autorisation de son mari, suivant acte reçu par Me Burnier notaire à (Myans) Suisse le 27 octobre dernier (1890).

Le brevet original de laquelle procuration dûment timbré, légalisé et enregistré, est demeuré annexé à la minute d’un cahier de charges dressé par le notaire soussigné, le 1à novembre dernier, enregistré, pour parvenir à la vente des immeubles dont il sera ci-après parlé et après que dessus mention de son annexe a été faite.

2 / et Monsieur léger SALANSON, Conseiller Général de l’Aisne, propriétaire, demeurant à Villers Cotterets (Aisne). Agissant en son nom personnel.

Lesquels ont, par ces présentes, vendu en s’obligeant conjointement et solidairement entre eux et M Adrien Charles SALANSON en obligeant Madame Teissonnière, sa mandante, solidairement avec eux garanties ordinaires et de droit.

A M. Victor BAUDOUIN, propriétaire, demeurant à Maisons-Alfort rue Victor Hugo N° 5 ici présent et acceptant l’immeuble dont la désignation suit.

DESIGNATION

Une parcelle de terrain sise à Maisons-Alfort, lieu dit les Quarante arpents, formant le lot N°127 du plan parcellaire annexé au cahier de charges sus énoncé d’une contenance superficielle de 382 mètres 80 centimètres, tenant par devant à la rue projetée sur une façade de 12 mètres 5 centimètres, au fond à madame veuve Lesmin, d’un côté au lot N° 97 sur une longueur de 30 mètres 50 centimètres et d’autre côté au lot N° 128 sur une longueur de 33 mètres 30 centimètres.

Cette parcelle de terrain fait partie d’une plus considérable dite les quarante arpents à Maisons-Alfort, portée au plan cadastral de cette commune, section M N° 322

Telle et ainsi que la parcelle de terrain en question s’étend, consiste et comporte avec toutes ses aisances et dépendances, sans aucune exception ni réserve et de plus telle quelle est figurée à un plan qui demeure ci annexé après mention.

ORIGINE DE PROPRIETE

La parcelle de terrain vendue faisait autrefois partie du domaine de Charentonneau qui dépendait de la communauté ayant existé entre les époux Pelet de la Lozère ci-après nommés, ainsi qu’il va être expliqué et elle appartenait aux vendeurs comme suit :

I / M. Privat Joseph Charamond, Comte Pelet de la Lozère, en son vivant propriétaire, est décédé en son domicile à Villers Cotterets (Aisne) le 9 février 1871 laissant :

Premièrement Madame Adélaïde Sophie OTTO, sa veuve survivante, propriétaire, demeurant à Villers Cotterets (aisne)

1/ Comme commune en biens, aux termes de leur contrat de mariage passé devant Me Chodran et son collègue, notaires à Paris, le 25 avril 1812

2/ Comme donataire en vertu du même contrat de l’usufruit des bénéfices de la communauté.

3/ et comme donataire universelle en usufruit des biens composant le reste de la succession, aux termes (aimache) reçu par Me Noel notaire à Paris le 13 juin 1826 enregistré et qui a été confirmé par le testament ci-après énoncé

Secondement et pour ses légataires universels chacun pour un tiers :

  1. M. Adrien Charles SALANSON
  2. M. Louis Léger SALANSON
  3. et Mme Teissonnière.

Ses cousins aux termes du testament de Monsieur le Comte Pelet de la Lozère, fait en la forme olographe à Villers Cotterets (aisne), le 7 septembre 1875 enregistré et déposé pour minute à Me Senart, notaire à Villers Cotterets (aisne), en vertu d’une ordonnance de M. le Président du Tribunal civil de première instance de Soissons, contenue en son procès verbal d’ouverture et de description du dit testament le 17 du même mois de février.

MM Salanson et Madame Teissonnière ont été envoyés en possession dudit legs universel aux termes d’une autre ordonnance rendue par de M. le Président du Tribunal civil de première instance de Soissons, le 25 février 1871. M. le Comte Pelet de la Lozère n’ayant laissé à son décès aucun héritier à réserve ainsi que le constate un acte de (notariété) dressé à défaut d’inventaire par Me Senart, notaire à Villers Cotterets (aisne), déjà nommé, le 22 février 1871, enregistré.

II / Suivant acte reçu le dit Me Senart, le 5 juillet 1871, Madame la Comtesse Pelet de la Lozère susnommée MM Salanson et madame Teissonnière ont procédé entre eux, dans les qualités susnommées, à la liquidation et au partage des biens et valeurs dépendant tant de la communauté ayant existé entre M. le Comte et Madame la Comtesse Pelet de la Lozère que de la succession de M. le Comte Pelet de la Lozère.

Par cet acte, les immeubles de  Maisons-Alfort dans lesquels se trouvait comprise la parcelle présentement vendue ont été attribués à MM Salanson et Madame Teissonnière chacun pour un tiers indivis en nue propriété et à Madame veuve Pelet de la Lozère en ususfruit pour la totalité, conformément aux dispositions des donations énoncées plus haut.

III / Madame la Comtesse Pelet de la Lozère est elle-même décédée en son domicile à à Villers Cotterets (Aisne),rue de Largny, N°23 le 6 janvier 1874 par suite de ce décès, MM Salanson et Madame Teissonnière se sont trouvés seuls propriétaires des immeubles dont s’agit, comme il est dit ci-dessus.

En la personne de la communauté de Monsieur  et Madame Pelet de la Lozère.

Ainsi qu’il a été dit ci-dessus la parcelle de terrain en question dépendait de la communauté d’entre M. le Comte et Mme la Comtesse Pelet de la Lozère et elle faisait partie des immeubles acquis  au cours et pour le compte de la dite communauté par feu M. Pelet de la Lozère des héritiers et légataires de M. le Bron Jean Baptiste Rodiez, suivant jugement rendu en l’audience des criées du tribunal civil de première instance de la Seine le 6 juillet 1833 enregistré et auquel les parties déclarent se référer pour connaître l’origine antérieure de la parcelle de terrain dont il s’agit.

Poster un commentaire

Classé dans Archives, Maisons-Alfort

La ronde des prénoms à 19 heures

Julien Clerc : Lili voulait aller danser

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, A voir

Le site du jour (25) : Algérie et Tunisie

Par Suzanne Granger
ETAT CIVIL D’ALGERIE – Paroisses de TUNISIE
TABLES DECENNALES
Relevés

http://sgranger.pagesperso-orange.fr/

***

Catégorie : site du jour


 

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

Archives départementales les listes de Généanet

Généanet Lettre n° 441 du 29 décembre 2010

« Vous êtes nombreux à le réclamer à chaque fois que nous publions une note concernant une mise en ligne d’archives départementales : quels départements sont en ligne ? En cette fin d’année, c’était l’occasion de faire un petit tour d’horizon de ce que l’on trouve sur la France. »

Lire la suite
Les archives numérisées en France : tour d’horizon
[ La carte des registres ]     [ Le tableau récapitulatif ]

Poster un commentaire

Classé dans AD en ligne, Archives

Une Grimaldi Monaco à Maisons-Alfort en l’an XI

Dans les registres de Maisons-Alfort, est retranscrite à la date du 10 juillet 1803 la publication des bans concernant une certaine Honorine Camille Athénaïs Grimaldi Monaco :

« Aujourd’huy, vingt et un messidor, an onzième de la République Française, heure de midy, et sur la place publique étant devant l’Eglise de la commune de Maisons-Alfort, Nous, adjoint du Maire, avons publié et affiché la promesse de mariage entre René Louis Victor Latour Dupin… et Honorine, Camille Athénaïs Grimaldi Monaco …, demeurant à Paris, rue de Varennes faubourg Saint Germain… Le mariage doit être célébré à la Mairie du dixième arrondissement de Paris…. »

            Attardons-nous quelques temps sur le lien de parenté entre l’actuelle famille monégasque régnante et notre fiancée Honorine Camille Athénaïs Grimaldi Monaco.

Pour les habitués de la numérotation Sosa, la solution est simple :

256           Honoré III (1720-1795)

128            Honoré IV

64              Florestan 1er

32              Charles III

16              Albert 1er

8                Louis II

4                Charlotte

2                Rainier III

1                 Caroline (1957) – Albert (1959) – Stéphanie (1965)

            L’ancêtre commun est Honoré III, arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père du Prince Rainier III.

Sachant que Florestan 1er et Honorine-Camille-Athénaïs étaient

cousins germains.

256  Honoré III         1720-1795

128  Honoré IV             1758-1819

Frère de 128      Joseph-Marie – Jérôme –    Honoré                            1763-1816

Dont une fille   Honorine-Camille-Athénaïs                          1784-1879

 

Il s’agit donc bien de la même famille Grimaldi-Monaco, même si nous remarquons que la ligne agnatique n’est pas respectée et qu’une Charlotte (N°4) a permis de garder le patronyme initial.

A titre d’exercice : sauriez-vous retrouver le nombre de degrés qui séparent notre fiancée Honorine de ses cousins Caroline, Albert et Stéphanie ?

*

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

AC Montauban : du nouveau bientôt en ligne

LaDépêche.fr
Prochainement, ces archives en ligne devraient proposer les recensements militaires et de population, les tableaux de l’enregistrement des successions. …

Montauban. La petite et la grande Histoire mise en boite

Poster un commentaire

Classé dans AC en ligne, Archives

La ronde des prénoms à 19 heures

Francis Cabrel : Petite Marie

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, A voir

Le site du jour (24) : Météo passion

 

Hiver 54

*

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

Chevilly-Larue – Insee 94018 – Postal 94220

Ephéméride du Val-de-Marne :

Chevilly-Larue

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne

La ronde des prénoms à 19 heures

Graeme Allwright & Maurane – Suzanne (Leonard Cohen) : Suzanne

Poster un commentaire

Classé dans A écouter, A voir

Le blog du jour (17) : A la douce

A la douce
http://aladouce.blogspot.com/

Avec le ba ba de la généalogie pour enfants
http://aladouce.blogspot.com/2010/12/genealogie.html

(Merci Jordi)

Poster un commentaire

Classé dans Blog du jour