Archives quotidiennes : 7 octobre 2010

7 octobre : Histoire locale

1687 – Voyage à Paris : la taille

CHAPITRE DES DEPENSES

Premièrement du mardi septième jour d’octobre de l’année 1687, le comptable se charge de la somme de 8 livres 5 sols pour un voyage à Paris, pour voir M. de Monginot, touchant les affaires de la commune, au sujet de la taille, en présence de MM. Antoine Girard, Jacques Jolly, Noblet, François Cocquart, Jacques Chevalier et consorts, collecteurs de ladite paroisse, …

Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

————————————————————————————————————————

1834 – Droits de voirie

Droits de voirie. – La commune perçoit des droits de voirie d’après un tarif reproduit aux Annexes et approuvé par arrêté préfectoral en date du 7 octobre 1862.

La perception de ces droits a produit, en 1903, une recette de 3.240 fr. 80 sur lesquels 462 fr. 27 restaient à recouvrer après la clôture de l’exercice

Etat des communes à la fin du XIXe siècle

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

CHARMOY : vétérinaire d’Alfort – Mort pour la France – 1914-1918.

*

C’est Maurice René CHARMOY que nous avons choisi pour illustrer notre recherche. CHARMOY fait partie des 26 noms inscrits sur la liste des élèves vétérinaires d’Alfort Morts pour la France lors de la guerre 1914-1918. Hélas, sur le Monument aux Morts de l’Hôtel de ville de Maisons-Alfort n’est inscrit que le patronyme ainsi que l’initiale du prénom.

 Les prénoms n’ayant pas été  gravés deux pistes s’offraient à nous pour retrouver les prénoms de ces élèves vétérinaires :

●          Série E71          (E-Dépôt de la commune de Maisons-Alfort) Militaires morts pendant la guerre de 1914-1918 : avis de décès et références de la transcription de décès.

●          Le site Mémoire des hommes.

Nous avons privilégié la piste nouvelle Mémoire des Hommes, afin de retrouver, outre le prénom, la ville de résidence avant le décès. CHARMOY était le seul à résider à Maisons-Alfort avant son départ à la guerre.

mémoire des hommes sga.defense Base 1914-1918

Entrons CHARMOY comme patronyme (et Maurice René comme prénoms.)

Le résultat donne :

CHARMOY Maurice René 01-04-1887 78 – SEINE-ET-OISE

Sur la fiche de CHARMOY Maurice René nous pouvons lire

PARTIE À REMPLIR PAR LE CORPS

 
Nom :               Charmoy
Prénoms :         Maurice René
Grade : Vétérinaire aide major de 1ère Classe
Corps : à l’infirmerie vétérinaire de Korytza
N° Matricule :    au corps
4571 au recrutement Versailles
Mort pour la France le : 15 octobre 1918
à l’ambulance 13/21 à Korytza – Albanie
Genre de mort : maladie contractée en service
Né le : à Corbeil (Seine et Oise)
le 1er Avril 1887
Cette partie n’est pas à remplir par le Corps
Acte ou jugement transcrit le 6.5.1919
à Maisons-Alfort  Seine
N° du registre d’état civil :  2583/546
 

Mourir à Koritza !

Le texte de la transcription retrouvée dans l’Etat civil du XXe siècle de la commune de Maisons-Alfort.

N° 136 CHARMOY Maurice René

Transcription

L’an mil neuf cent dix huit le quinze Octobre à quatorze heures étant à Korytza (Albanie) Acte de décès de CHARMOY Maurice René, vétérinaire aide-major de première classe à l’Infirmerie Vétérinaire de Korytza immatriculé sous le numéro quatre mille cinq cent soixante onze au recrutement de Versailles, né le premier avril mil huit cent quatre vingt sept à Corbeil (Seine et Oise) décédé à l’ambulance 13/21 à Korytza (Albanie) le quinze octobre à douze heures des suites de maladie contractée en service Mort pour la France, fils de Toussaint et de Brisemer Lucie. Dressé par nous Combe Paul, officier d’administration de deuxième classe, gestionnaire de l’ambulance 13/21 officier de l’Etat-Civil sur la déclaration de Lecomte Lucien, sergent, trente cinq ans, infirmier à l’ambulance 13/21 et de Gagnon Louis, sergent, trente six ans, infirmier à l’ambulance 13/21, témoins qui ont signé avec Nous après lecture (suivant les législations) ; Mention additive – Loi du 18 avril 1918 Le vétérinaire aide-major de première classe Charmoy, domicilié en dernier lieu à Maisons-Alfort (Seine) était époux de Boissière Nelly Marie Reine Juliette, sa mère prénommée Lucie Adélaïde et non Lucie seulement, est décédée. Paris le dix huit avril mil neuf cent dix neuf. Le Ministre de la Guerre par délégation. Le Chef de bureau des Archives Administratives ; Signé Illisible. L’acte ci-dessus a été transcrit le quatre mai mil neuf cent dix neuf à dix heures du matin par Nous Léon Champion, Chevalier de la Légion d’Honneur, Maire de Maisons-Alfort. Léon Champion.

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives Communales, Pistes