Archives mensuelles : septembre 2010

Archives municipales de Toulouse en Ligne

Ce soir l’information circule.

Les archives municipales de Toulouse en ligne :
– L’État civil de 1793 à 1908
– Les Tables Décennales
– Les Recensements de 1872 à 1936

Voici l’adresse à surveiller :
http://basededonnees.archives.toulouse.fr/4DCGI/Web_RegistresLance/ILUMP6650

Un peu de musique avant de continuer :
Claude Nougaro Toulouse

*******************************************************************

La page d’accueil des AC

http://basededonnees.archives.toulouse.fr/4DCGI/Web_Custompage/index.shtm/ILUMP6295

Quelques modes de recherche conseillés

Généalogie : accès aux registres numérisés

Recherche sur l’ensemble des sources : accès aux recherches globales

Documents d’archives manuscrits : recherches dans les fonds en saisissant des mots dans « analyse » et des années dans « date ».

Images : recherche de documents iconographiques

Ouvrages de bibliothèque : recherche en saisissant un auteur ou/et titre

Délibérations : recherche sur les délibérations antérieures à 1969

L’organisation des fonds : Pour découvrir notre organisation, consultez Fonds et versements ou, pour plus d’information, la rubrique Informations pratiques de notre site Internet.

Voir aussi sur notre site Internet : Inventaire détaillé de Roschach (articles AA1 à AA60). Cette version numérique est dotée d’un moteur de recherche, outil permettant d’affiner vos prospections.
Merci de nous signaler les problèmes rencontrés ou vos questions.

5 Commentaires

Classé dans AC en ligne

Du vécu …

Bonjour et bienvenue à l ………………

Pour accéder à nos services merci d’appuyer sur la touche étoile de votre téléphone.

Pour obtenir des informations
sur ………………………..… composez le 2
sur ………………………..… composez le 3
pour toute autre demande composez le 9

Veuillez patienter vous allez être mis en relation avec un télé conseiller.

Nous vous informons que votre appel peut être enregistré, merci de votre compréhension.

Nous allons prendre en compte votre demande, merci de patienter quelques instants.

En raison d’un grand nombre d’appels nous ne pouvons répondre pour l’instant.

Toute ressemblance avec …

Poster un commentaire

Classé dans A lire

Le site du jour (07) : Le site d’Alexis

Un article : Que sera la généalogie dans 200 ou 300 ans ?

Le blog : http://genealexis.fr/

*******

Tous les sites du jour

*

*

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

Mise à jour CousinsGenWeb 78 et 91

Mise à jour du site CousinsGenWeb-91

Mise à jour du site CousinsGenWeb-78

*

Poster un commentaire

Classé dans infos

Groupe scolaire d’Alfort -1888 – LOCKROY, le discours perdu

Le 28 octobre, le groupe scolaire d’Alfort étant à peu près terminé, l’inauguration eut lieu sous la présidence de M. Lockroy, Ministre de l’Instruction Publique « Premier élu de Paris et aussi de Maisons-Alfort », ainsi que lui dit le maire dans son allocution.

M. Lockroy prononça à cette occasion ; un magistral discours sur l’enseignement et ses conséquences, au point de vue du progrès des idées républicaines.

Un auditeur s’était offert pour sténographier ce discours on avait accepté, et, comptant sur lui, on en avait informé l’orateur.

Le lendemain, le ministre téléphona pour demander communication, avant publicité, de son improvisation ; le sténographe fut recherché, il n’avait rien fait. Ne voulant pas, tout d’abord, avouer sa négligence, on réunit à la mairie un certain nombre de personnes pouvant aider à reconstituer le morceau d’éloquence ministérielle ; mais devant la diversité des rédactions proposées, on se décida à dire la vérité, et le discours ne fut pas imprimé.

Par Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

****************************************

Liste chronologique des ministres chargés de l’Education nationale et de leurs différentes appellations :
http://www.inrp.fr/she/ministres.htm
En l’occurrence :
LOCKROY (Etienne Auguste Edouard SIMON dit)

Poster un commentaire

Classé dans A lire, Histoire locale, Maisons-Alfort

Le coin des adhérents (006) : 28 septembre

Mardi 28 septembre permanence du CGMA. (M4)
(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.)
de 14h à 16h

20 présents dont 1 nouvel adhérent et 3 renouvellements ; soit à ce jour, 38 adhérents pour la saison 2010-2011
Cotisation saison 2010-2011 : 20 euros, et 30 euros pour 2 personnes de la même famille.

Le tour de table :

Jean-Paul (Nouvel adhérent)
Recherches sur des ancêtres propriétaires d’une manufacture à Châtellerault (Vienne).
Egalement à Villers-devant-Mézières (Ardennes)

Gérard P :
Nous raconte ses recherches dans le 78 et dans les dictionnaires de noblessses :
Patronyme D’ANDRIEUX : Ascendance de Claude D’ANDRIEUX, Seigneur Ecuyer en 1683
du côté de l’épouse de Claude D’ANDRIEUX, recherches sur le  patronyme DUCHAUSSY.

Autres adhérents :
Plusieurs actes difficiles à lire sont soumis aux yeux avertis des présents.
Un baptême « sous condition » laisse courir l’imagination de chacun
Plusieurs réponses sur la toile :
Citons en une :  « sous la condition de ne pas déjà l’avoir été d’autre part ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme_catholique#Bapt.C3.AAme_sous_conditions

Prochaines permanences en octobre
Dimanche 3 octobre de 9h à 12h.
Mardi 5 octobre de 14h à 16h.
Mardi 12 octobre de 14h à 16h.
Dimanche 17 octobre de 9h à 12h.
Mardi 19 octobre de 14h à 16h.
Puis reprise après les congés, le mardi 2 novembre

 Prochaines sorties pour les adhérents
6 octobre : Hôtel de ville et archives de Maisons-Alfort – 9h30
15 octobre : Hôtel de ville de Paris – 15h
20 octobre : Musée de Nogent –  14h30

Contact : cgma94@yahoo.fr

*

Le-coin-des-adhérents

Poster un commentaire

Classé dans Adhérents, Permanences

Sauvez 127 ans d’archives journalistiques sisteronaises

Sauvez 127 ans d’archives journalistiques sisteronaises

La Ville scanne les numéros du Petit Alpin devenu après le Sisteron Journal

Un concours de circonstances est à l’origine d’un travail inédit qui vise à sauver la mémoire « journalistique » sisteronaise. En effet, Marcel Lieutier, fils du fondateur du Sisteron journal qui était autrefois Le Petit Alpin, vient récemment de céder sa collection à la Ville. D’autre part, la médiathèque qui possède des exemplaires s’est rendue compte de l’impact des recherches avec des dégâts sur les originaux, délibérés ou non.
Lire l’article complet ici

Poster un commentaire

Classé dans Archives

Un premier forum national de généalogie plein de promesses

Calculé au plus juste, on dirait un chiffre de la préfecture de police au soir d’une manifestation ; pourtant, c’est le chiffre officiel communiqué par les organisateurs. Ce week-end, pour leur premier forum national de généalogie à Paris, la Fédération française de généalogie et les Archives nation…      lire la suite sur geneinfos

Echos et photos supplémentaires sur :

Poster un commentaire

Classé dans Evénements

Vendredi 28 septembre 1866, 5 heures du soir

Les inondations de la Seine

Vue de la plaine d’Alfort, prise du pont de Créteil.

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort

28 septembre 1890 – Ulysse BENNE

Robert Ferrer né le 13 janvier 1905 à Saint-Gratien (Val d’Oise), résistant maisonnais comme Ulysse Benne né le 28 septembre 1890 à Livinhac-le-Haut (Aveyron), employés du métro parisien, sont capturés avec leur groupe qui allait s’emparer des locaux du journal Paris Soir. Ils sont fusillés dans les fossés du Fort de Vincennes le 24 août 1944. Ulysse Benne  est inhumé dans le cimetière de Maisons-Alfort. Une rue porte le nom d’Ulysse Benne à Maisons-Alfort, près des bords de Marne. Lire l’article plus détaillé sur lez site de Gilles Grimoult :
http://www.liberation-de-paris.gilles-primout.fr/evincennes.htm

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Histoire, Maisons-Alfort

Archives communales de Béthune (62) en ligne

Béthune commune du Pas-de-Calais

Consulter les images numérisées

La consultation des images numérisées (registres, plans et cartes postales) nécessite le téléchargement du logiciel Sun’s Java Plug in.
Pour consulter les documents numérisés de manière optimale, n’hésitez pas à paramétrer la fenêtre d’affichage (taille de la fenêtre et zoom). Afin d’obtenir un meilleur confort visuel pour consulter les documents numérisés, le logiciel « Zoomify » sera progressivement installé sur l’ensemble des archives numérisées.
Attention : la recherche dans les registres paroissiaux (1737-1792) peut s’avérer difficile, notamment pour identifier le nom de vos ancêtres. N’hésitez pas à nous contacter. En effet, nous conservons des listes nominatives des naissances, mariages, décès qui peuvent vous faire gagner du temps.
Par ailleurs, les images numérisées audiovisuelles sont consultables pour le moment dans la salle de lecture des archives à l’Hôtel de Beaulaincourt.

La description complète sur la page :

http://archives.ville-bethune.fr/

Autres articles sur ce sujet :

Geneneinfos : Les archives de Béthune sur Internet

Les archives municipales étendent leur réseau sur la Toile
La Voix du Nord
Il n’en est pas peu fier : « Béthune est la première ville de la région et la première ville en France de moins de 30 000 habitants à mettre en ligne cet

**************************

Les communes en ligne

http://www.francegenweb.org/liens.php?ty=bdd#AC

Poster un commentaire

Classé dans AC en ligne

MONET

Avant d’aller voir l’exposition …

Une œuvre à la loupe : la peintre Anne-Laure Sacriste ausculte Monet
Lire la suite et visionner la vidéo sur :
Télérama : Une oeuvre à la loupe

Le fabuleux voyage chez Monet. Fabuleux, mais lent ….
http://www.monet2010.com/fr#/voyage/

blog.lemonde : Monet plus décoratif que fécond

1 commentaire

Classé dans A voir

Le site du jour (06) : Agrippa, tout neuf !

Vous vous appelez « PAULET/POLET », vous portez un nom de phonétique similaire, ou bien ce patronyme est celui de l’un de vos proches, sachez qu’il a été porté historiquement par quelques personnes qui lui ont donné une certaine notoriété. 

Lettre d’information Agrippa N°1 **

septembre 22, 2010 

L’Agrippa est heureuse de vous signaler la mise en ligne de son tout nouveau site “CMS” réalisé sous environnement “Wordpress 3.01″. Des outils “antispam” et “anti-hackage” ont été incorporés dans le système de génération des pages et dans le menu afin de protéger au maximum le visiteur de tous les “malwares” qui pullulent sur Internet. C’est une première mouture, d’autres pages viendront la compléter au fur et à mesure de leur création, prenez connaissance des nouveautés par des visites régulières, une trace de votre passage sur le livre d’or serait un plus, d’avance merci.
Ce site comporte plus de 50 pages, avec possibilité de traduction en 7 langues (Anglais, Espagnol, Portugais, Allemand, Néerlandais, Italien) avec le même outil que celui de Google, celles-ci sont administrables en ligne. Les rubriques suivantes regroupées dans 7 rubriques sont toujours accessibles en 1 clic depuis n’importe quelle page et de n’importe quelle endroit de celle-ci, la position du menu étant asservie à celle du pointeur de souris :

* Une présentation de l’Association et de ses activités.
* Des outils.
* Des renseignements généalogiques et historiques.
* Une plate-forme d’échanges de fichiers avec 3 espaces distincts (privé, adhérents, public), à terme c’est plus d’un millier d’actes et de photos qui seront mises à disposition des adhérents.
* Un portail généalogique avec plus de 10000 patronymes consultables en ligne.
* Un annuaire de sites divers.
* Un livre d’or.
* Des pages bibliographiques ciblées sur les patronymes étudiés.

* Un forum de discussion, sur lequel vous pouvez déposer vos questions, réponses, remarques, critiques etc… (_Toutefois n’écrivez pas pour ne rien dire, soyez en remerciés par avance_).            Une documentation sur tous les outils utilisés pour réaliser ce site.
Le 4ème numéro du petit Pauletais est en préparation, ses 2 thèmes principaux :
* Une étude d’un éponyme : “La Léon Paulet” (salon de l’automobile 1922),
* Histoire d’une famille implantée depuis le 17ème siècle à Sainte Catherine du Fraysse : les Faugères.

Merci de votre attention consacrée à la lecture de ce message.

Cordialement
Claude Paulet

*********

Tous les sites du jour

*

Poster un commentaire

Classé dans Site du jour

27 septembre 1870 – l’Administration des Postes

*

ler DÉCRET

Article 1. – L’Administration des Postes est autorisée à expédier par la voie d’aérostats montés les lettres ordinaires à destination de la France, de l’Algérie et de l’étranger.
Art. 2. – Le poids des lettres expédiées par les aérostats ne devra pas dépasser 4 grammes.
La taxe à percevoir pour le transport de ces lettres reste fixée à 20 centimes.
L’affranchissement en est obligatoire.
Art. 3. – Le ministre des finances est chargé du présent décret.

*

2e DÉCRET

Article 1. – L’Administration des Postes est autorisée à transporter, par la voie d’aérostats libres et non montés, des cartes-postes portant sur l’une des faces l’adresse du destinataire et sur l’autre la correspondance du public.
Art. 2. – Les cartes-postes sont en carton vélin du poids de 3 grammes au maximum, et de 11 centimètres de long sur 7 centimètres de large.
Art. 3. – L’affranchissement des cartes-postes est obligatoire.
La taxe à percevoir est de 10 centimes pour la France et l’Algérie.
Le tarif des lettres ordinaires est applicable aux cartes-postes à destination de l’étranger.
Art. 4. – Le gouvernement se réserve la faculté de retenir toute carte-poste qui contiendrait des renseignements de nature à être utilisés par l’ennemi.
Art. 5. – Le ministre des finances est chargé de l’exécution du présent décret.

Un avis de l’Administration des Postes dit en outre :

« En exécution des décrets qui précèdent, le directeur général des Postes a l’honneur d’informer le public que l’ascension des ballons montés ne pouvant avoir lieu qu’à des époques indéterminées des ballons libres seront lancés à partir de demain 28 septembre, si le temps le permet.

Les correspondances que le public voudrait tenter de faire parvenir par ce moyen devront être écrites sur carton-vélin, etc. (suit la description donnée plus haut).

Les lettres fermées que le public entendra réserver pour être acheminées par les ballons montés devront porter sur l’adresse la mention expresse : par ballons montés, etc.

Dans le cas où toutes les lettres recueillies ne pourraient être expédiées par le ballon monté en partance, la préférence sera donnée aux lettres les plus légères.

Paris, le 27 septembre 1870.
Signé : Rampont.

Lu sur la page

http://www.coppoweb.com/ballons/decret700927.php

 

du site à découvrir sur l’histoire postale

http://www.coppoweb.com/merson/chroniques/fr.chronic.php

*

La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Poster un commentaire

Classé dans Histoire

Revue de Presse Virtuelle (58)

leblog-ffg : la généalogie à l’hôtel de soubise

A l’occasion du 70e anniversaire de l’année 1940, les archivistes et historiens du SHD, Service Historique de la Défense, proposent un éclairage inédit sur cette période.
Une exposition consacrée  à l’année 1940 au travers de la symbolique militaire est également proposée au château jusqu’au 21 décembre 2010. Les visiteurs peuvent également à cette occasion accéder à la salle des emblèmes.
Entrée libre. Visite de groupes sur rendez-vous au 01 41 93 23 99
www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

15 listes (Groupes Yahoo) érudites, gratuites et bénévoles au service du généalogiste :
http://fr.groups.yahoo.com/search?query=groupe+degan
Ne pas hésiter à diffuser largement de message.
Cordialement,
Jean-Louis Dega

Léonor Fini (artiste peintre du 20e siècle) et Pauline Roland (féministe socialiste du 19e siècle) donnent respectivement leurs noms au Jardin de l’Hôtel Salé (musée Picasso) et au square Saint-Gilles Grand Veneur rebaptisés désormais :
Jardin de l’Hôtel Salé – Léonor Fini
Square Saint-Gilles Grand Veneur – Pauline Roland
Lire l’article complet ici

Merci à Cheyenne pour les deux liens qui suivent :
Votre maison a une histoire
Précis de généalogie immobilière (Archives 37) d’Indre et Loire
http://www.cg37.fr/pdf/cg37-votre-maison.pdf
Listes des communes frontalières France Belgique
http://www.eureschannel.org/en/dossiers/liste_communes_frontalieres.pdf
et bien d’autres liens sur Facebook

Poster un commentaire

Classé dans Revue de Presse Virtuelle

La stèle du cimetière de Maisons-Alfort (1914-1918)

Stèle 1914-1918

Stèle 1914-1918

Sur cette stèle située dans le cimetière,  82 noms sont inscrits. Les 82 soldats sont inhumés.

A nos soldats

Morts pour la France

1914-1918

Voir la base de données du Ministère de la Culture : Stèle du cimetière

               
1   Allain Emile 42   Gérasse Louis
2   André Raymond 43   Gourlot Pierre
3   Antoine Edmond 44   Guyou Marcel
4   Ayard Victor 45   Hentzling Lucien
5   Boulé Gaston 46   Hergault Paul
6   Cailleux Marcel 47   Huet Clément
7   Chantry Eugène 48   Jeuilly Abel
8   Chaude Hector 49   Klein Edmond
9   Cheyroux Lucien 50   Lambert Auguste
10   Clément Henri 51   Lanbert Ernest
11   Clousier André 52   Laÿlle Edouard
12   Conat Marcel 53   Lemoine Lucien
13   Cotard Louis 54   Lepagnez René
14   Cournol Charles 55   Leroux Charles
15   Couton Félix 56   Lormier François
16   Crètenet Marcel 57   Magnier Emile
17   Cuénin Robert 58   Manceau Jean
18   Daboust Alexandre 59   Marin Louis
19   David Louis 60   Marault Arthur
20   Defait Marcel 61   Nevraumont André
21   Deguin Jean 62   Pain Clément
22   Delporte Maximillien 63   Pain Albert
23   Demarest Henri 64   Pauthe Paul
24   Desgranges Lucien 65   Pelat Jean
25   De Saint-Jean François 66   Petinet René
26   Duguet Lucien 67   Petiot Edmé
27   Dutertre François 68   Pichard Ferdinand
28   Eischen François 69   Pigalle Charles
29   Eloird Eugène 70   Porcheret Jean-Baptiste
30   Faber Marcel 71   Prud’homme Victor
31   Flament André 72   Rège André
32   Floureous Victor 73   Richefou Maurice
33   Forin Michel 74   Rieu Louis
34   Fournier Jules 75   Roberti Charles
35   Franet Joseph 76   Roux Jules
36   Fromentin Gustave 77   Saintemarie Pierre
37   Gabereau Léon 78   Saurel Louis
38   Garcin Joseph 79   Scherr François
39   Gayraud Armand 80   Taupin Léon
40   Genuit Marcel 81   Trameau Henri
41   Genuit René 82   Viaud Félix
               

6 Commentaires

Classé dans Guerre 14-18, Maisons-Alfort

Samedi 25, ce matin au Forum National à l’Hôtel Soubise

*

Dans la cour

*

CG22 et Poher et Ille-et Vilaine

*

*

*

*

*

EGMT

*

*

*

*

*

*

Consultation

*

 

 

 

 

 

Lire aussi l’article : leblog-ffg : la généalogie à l’hôtel de soubise

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives

AD 32 : Gers, cadastres exquis !

Bonjour, Monsieur,
La numérisation et mise en ligne des registres paroissiaux et de l’état civil n’est pas à l’ordre du jour aux AD 32. Nous avons mis en place un programme prioritaire de numérisation et mise en ligne des documents cartographiques et iconographiques, fragiles, de grandes dimensions, donc difficilement manipulables et consultables matériellement et avons actuellement bien avancé l’opération de numérisation du cadastre napoléonien du Gers qui devrait être mis en ligne en 2011. Nous prévoyons pour les prochains exercices de numériser les plans d’intendance (série C), les plans de la série N, puis ceux de la série 0, ainsi que les collections photographiques, notamment les plaques sur verre, non consultables sous cette forme. Ce n’est qu’une fois ce programme achevé que nous pourrons passer à une autre phase (état civil par exemple), mais pas avant quelques années. Tout ne peut être fait à la fois et nous avons fait le choix de numériser d’abord les documents fragiles ou de maniement peu commode.
La recherche généalogique dans le Gers nécessite encore de se déplacer.
Avec mes sentiments distingués
Pierre DEBOFLE, directeur AD 32

Merci à Bernard H. qui a reçu cette réponse.

Archives Départementales
14 rue Edgar Quinet
B.P. 21
32001 Auch Cedex
Tél. : 05.62.05.08.80
Horaires : Lu.-Ve. 9 h à 17 h

lire aussi :

Auch. Un bréviaire de 1541 chez l’archevêque

*

Poster un commentaire

Classé dans Archives Départementales, Départements

Cartouche. Le supplice de la roue

   Parmi les supplices qui ont disparu lors de la révolution française, il n’en était guère de plus atroce que celui de rouer. Mais comme il arrive à toutes les peines excessives, on en était venu à ne plus avoir le courage d’en faire réellement usage : on se bornait le plus souvent au simulacre. Ainsi, ce fut seulement le corps inanimé de Cartouche que l’on roua, pour l’exemple, en place de Grève ; on l’avait auparavant étranglé sur l’échafaud sans que le public en eût connaissance. Son jeune frère, complice de ses crimes, fut pendu, non par le cou, mais par le dessous des bras, supplice d’une barbarie que nos mœurs actuelles ne nous permettent plus de comprendre.

   « Le supplice de la roue s’infligeait aux assassins et aux voleurs de grand chemin, lorsque la législation permettait aux juges criminels de régler arbitrairement le mode d’exécution de la peine capitale. Il s’exécutait sur un échafaud dressé en place publique, où l’exécuteur, après avoir attaché le condamné à deux morceaux de bois disposés en croix, lui brisait les quatre membres avec une barre de fer ; après quoi il le mettait, pour expirer, sur une petite roue de carrosse. Lorsque le juge avait mis un retentum au bas de son arrêt, le condamné devait être étranglé au moment de son exécution. Ce barbare supplice a été aboli par le Code pénal en 1791. » (Achille Morin, Dict. de droit criminel.)

Extrait du : « Magasin Pittoresque » 1874 – Gallica

Article proposé par Sylvie R.

1 commentaire

Classé dans A lire

Le coin des adhérents (005) : 21 septembre

Mardi 19 septembre permanence du CGMA.
(107 avenue Gambetta derrière le bâtiment.)
de 14h à 16h

22 présents dont 2 nouveaux adhérents ; soit à ce jour, 34 adhérents pour la saison 2010-2011
 Cotisation saison 2010-2011 : 20 euros, et 30 euros pour 2 personnes de la même famille.

Le tour de table est consacré aux départements de recherches des nouveaux :

Marie-Laure
Dordogne 24, Lot – 46, Paris – 75.

Jean-Pierre
Ariège – 9, Aude – 11, Côtes d’or 21, Nord – 59 (Houtkerque), Hautes-Pyrénées – 65, Seine-Maritime – 76,  Pays Basque.
Jean-Pierre est un des animateurs de l’antenne parisienne de l’Entraide Généalogique du Midi Toulousain
Le calendrier des réunions de l’EGMT est le suivant pour 2010 : les samedis 16 octobre, 27 novembre et 18 décembre 2010, de 14h à 18h à  la Fédération Française de Généalogie 22e étage de la tour Essor 93, 14 rue Scandicci, à Pantin (93).

Préparation de l’exposition du CGMA
En mai et juin 2010 à la Médiathèque de Maisons-Alfort
Le thème «  Les villages de nos ancêtres
Edith nous présente sous forme de d’un format A3, une étude sur une  commune du Maine-et-Loire : Dampierre sur Loire.
Cette étude est un véritable guide pour les adhérents qui comptent réaliser un ou plusieurs panneaux. Merci Edith.

Réflexions pour les prochains tours de table
Le nombre de participants et l’exiguïté de la salle de réunion ne permettent à tous de s’exprimer à chaque séance.
Quelques pistes de réflexions ont été émises ; nous essayerons de les appliquer et de les perfectionner dès le mardi 28 octobre.
Inscription au début de la séance.
Préparation des interventions : bien cibler les ancêtres et localiser la ou les communes concernées.

Prochaines permanences
Mardi 28 septembre de 14h à 16h.
Dimanche 3 octobre de 9h à 12h.
Mardi 5 octobre de 14h à 16h.

Prochaines sorties pour les adhérents
Des sondages à l’aide de l’outil Doodle ont été lancés concernant chaque sortie. A titre d’exemple un sondage ouvert à tous :
http://www.doodle.com/thstxcft9f249z3u

Contact : cgma94@yahoo.fr

*

Le-coin-des-adhérents

Poster un commentaire

Classé dans Adhérents, Permanences