Archives quotidiennes : 29 avril 2009

Liste des déportés. Fondation pour la Mémoire de la Déportation

Annoncé , retardé, différé mais enfin en ligne la liste des déportés partis de France par mesure de répression est en ligne :

Le projet

Le projet du Livre-Mémorial a été lancé par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation à la suite du constat, lors des célébrations du 50ème anniversaire de la Libération des camps en 1995, de l’absence de données numériques fiables concernant le nombre de déportés partis de France, arrêtés par mesure de répression. Dès septembre 1996, une équipe de jeunes chercheurs, étudiants en Histoire à l’université de Caen Basse-Normandie pour la plupart, est installée, avec l’accord du Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants, dans les locaux du Bureau des archives du monde combattant à Caen. Un double objectif lui est confié :

  • Recenser tous les déportés partis de France, arrêtés par mesure de répression : résistants, politiques, raflés, otages, et parfois droit commun, quelle que soit leur nationalité,
  • Présenter les listes de déportés par transports et par ordre chronologique avec, pour chacun d’eux, des informations concernant l’état civil, le parcours en déportation, le matricule au premier camp et le devenir.

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation décide aussi d’accorder une place à des déportés arrêtés par mesure de persécution ne figurant encore dans aucun mémorial français : les Juifs « conjoints d’aryennes » déportés sur l’île d’Aurigny, les Tsiganes et Juifs déportés depuis le Nord et le Pas-de-Calais, zone rattachée au Commandement militaire allemand de Bruxelles.

Au terme de huit années d’un travail novateur, souvent long et difficile, les noms de plus de 86000 personnes sont présentés dans Le Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression publié par les Editions Tirésias en juin 2004. La poursuite des recherches est alors décidée. Elle est rendue possible par la signature en mai 2005 d’une nouvelle convention entre la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, le ministère de la Défense et l’université de Caen Basse-Normandie. Depuis cette date, un groupe d’une dizaine de chercheurs, permanents de la Fondation et/ou étudiants de l’université de Caen, contribuent à l’enrichissement de la base de données.

La base de données

La base de données recense les noms de 89390 déportés présentés à l’intérieur de 363 listes de départs en déportation. Parmi eux, 88597 sont arrêtés par mesure de répression et 793 relèvent de cas de persécution. Environ 10% sont des femmes et près de 40% meurent en déportation alors que le devenir est connu pour 93% des déportés recensés.

La base de données comporte les informations suivantes :

  • matricule au premier camp ou date de déportation
  • nom
  • prénom
  • date de naissance
  • lieu de naissance
  • nationalité
  • parcours de déportation
  • situation (disparu, décédé, libéré, rentré ou non connu)
  • date de libération ou de décès
  • lieu de libération ou de décès
  • observations diverses (« NN », gazé, nom d’emprunt…)

Il est d’ores et déjà envisagé d’introduire progressivement quelques champs nouveaux touchant en particulier à l’arrestation (date et lieu), à l’internement et au devenir des déportés (date de décès après rapatriement).

Cette base de données se veut évolutive. Les informations présentées seront actualisées périodiquement au rythme des observations qui nous seront signalées et de l’avancée des travaux de recherche de l’équipe de Caen. Vous êtes donc invités à nous transmettre vos corrections et compléments accompagnés, si possible, de documents (extraits d’actes de naissance et de décès, en particulier pour les déportés rentrés de déportation, témoignages, photos…).

Lancer une recherche

Deux types de recherches sont proposés au lecteur. Il est possible, soit de rechercher un déporté et les informations individuelles le concernant, soit de rechercher une liste de départs en déportation.

Pour accéder au site « Fondation pour la mémoire de la déportation »

 

Puis accéder à la BANQUE DE DONNEES MULTIMEDIA

 

 

La base se veut évolutive et ne demande qu’à être enrichie :

 

Les premières recherches concernant les déportés Maisonnais donnent des résultats positifs :

LISSAC, Maurice, 31/12/1880 Partie I, liste n°264. (I.264.)  

SAGUET, Fernand, 09/01/1899 Partie I, liste n°42. (I.42.)

lire pour Saguet :  http://cgma2.wordpress.com/wp-admin/post.php?action=edit&post=591

AIZIC               Simone

EIOLE               Jean

GERTLER           Berthe

GERTLER           Hélène

 

A nous de compléter cette base par nos données personnelles.

85 Commentaires

Classé dans Archives, Déportation

Amédée Chenal (2) : Naissance

Acte n°29                  2 septembre 1852 – Maisons-Alfort

Acte de Naissance de Chenal François Amédée

 

Du deux septembre mil huit cent cinquante deux, dix heures du matin, acte de naissance de Chenal François Amédée présenté et reconnu du sexe masculin né cejourdhuy deux heures du matin à maisons alfort grande rue n°32 fils de Chenal fr Joseph jardinier âgé de cinquante trois ans et de Catherine Ledent son épouse âgée de quarante huit ans et domiciliée à maisons alfort  constaté par nous maire officier de l’état civil de maisons alfort sur la déclaration du père de l’enfant et en présence des sieurs Domon Jean Baptiste garde champêtre âgé de cinquante six ans et de Lebert Pierre Marie âgé de trente ans maraîcher, lesquels après lecture faite domiciliés à maisons alfort ont signé le présent

 

Suivent les signatures de :

J Chenal          : Joseph Chenal, le père. Jardinier, 53 ans époux de Catherine Lebert, la mère.

JB Domon        : Domon Jean Baptiste garde champêtre, 46 ans, premier témoin.

clm Dodun       : Claude-Laurent-Marie Dodun de Kéroman,

                          maire depuis 1813.

                                   Signe selon les actes cl ou clm Dodun.

                                   clm initiales de ses prénoms Claude-Laurent-Marie

N’a pas signé  : Lebert Pierre Marie Maraîcher, 30 ans, second témoin.

 

 

Amédée Chenal – tous les articles de la série

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Episodes, Histoire locale, Maisons-Alfort, Personnalité