Catherine: morte pour la France

Je faisais  du classement dans mes actes, lorsque je me suis aperçu en relisant l’acte de décès de mon aïeulle  Catherine Hamant décédée le 15 juin 1915 à Calais, qu’il portait la mention morte pour la France! J’ai alors commencé mon enquête , trop âgée pour être infirmière et pas  de trace  sur le site de mémoire des hommes, à la mairie de Calais le seul renseignement supplémentaire que j’ai réussi à glaner ; c’est qu’elle était décédée dans un bombardement !
Aprés de longues recherches sur internet, je pensais que c’était dû à un bombardement de zeppelin , il y en a eu  plusieurs sur Calais pendant la première guerre mondiale, finalement je suis allé consulter les journaux locaux du jour aux AD où j’ai trouvé ma réponse dans le petit Calaisien du 16/06/1915
LE PETIT CALAISIEN (AD62 cote : G8/33)
N° 7907 Dimanche 6 juin 1915

Un Aviatik survole Calais lance 7 bombes et tue une femme

Hier, vers midi 30, un avion allemand arrivait sur Calais et profitant de sa grande hauteur qui le rendait presque invisible, lançait coup sur coup, sur notre ville, 7 bombes.
Cinq d’entre elle tombèrent à l’eau, une autre vint tomber au pieds d’une sexagénaire, Catherine Amand, veuve Daudenthun, originaire de Rinxent et demeurant à Calais, rue de la Cloche, laquelle se rendait porter le déjeuner à son fils qui travaillait à proximité.
Atteinte au ventre par un éclat, la pauvre femme fut tuée net. Elle fut transportée aussitôt à son domicile.
Une autre femme, qui se trouvait à coté fut légèrement blessée. La dernières bombe tomba sur des caisses vides , ne causant que des dégâts insignifiant.
Puis son coup fait craignant  pour sa sécurité et redoutant la riposte, l’avion à toute vitesse tourna bride et s’enfuit dans la direction de l’est.

Elle  est décédé  sous les bombes d’un avion allemand , c’était l’un des premiers bombardements de l’histoire, le premier  de la première guerre mondiale eut lieu en mars 1915 en  Italie.

J’ai donc recherché d’autres articles dans la presse de l’époque ainsi dans  L’ILLUSTRATION  du 6 Septembre 1919

« LA CROIX DE GUERRE DE  CALAIS

Calais, que le gouvernement a si justement décoré de la Croix de guerre, a subi 5 bombardements par zeppelins (2 sur la ville et 3 au environs immédiats), 65 bombardements par avions et 1 bombardement par la mer. La ville a reçu  1.913 bombes explosives, 19 bombes  incendiaires, 86 torpilles, et il suffira de consulter le plan que nous reproduisons avec des points de chute pour se rendre compte que nul quartier ne fut épargné. Les victimes furent d’ailleurs très nombreuses puisque dans la population civiles, seuls, femmes, enfants, vieillards, on a compté 101 tués et 423 blessés. A la vaillance des habitants pendant ces heures tragiques, la belle citation suivante à l’ordre de l’armée apporte un magnifique hommage :
« Calais, ville héroïque dont l’ennemi fit, pendant plus de quatre ans, l’objectif de ses effort. Exposée l’une des première aux bombardements aériens qu’elle eut à subir presque sans arrêt, a maintenu intacte, malgré le danger et les pertes, toute son activité. A témoigné ainsi une fermeté d’âme digne de son glorieux passé et offert le plus bel exemple de patriotique énergie. »
La croix de guerre a été  solennellement remise à Calais dimanche dernier par M. Abrami, sous-secrétaire d’Etat à la Guerre; délégué par le gouvernement. Les maires de Douvres et de Folkestones avaient passé le détroit pour assister à cette fête au cotés du maire de Calais, M. Morieux.  »

Apres cela, j’ai contacté le site  Mémoire des hommes pour qu’il l’enregistre dans leur base de données ce qui est fait !

Article d’Olivier

3 Commentaires

Classé dans Anecdotes, Guerre 14-18, Histoire, Presse

3 réponses à “Catherine: morte pour la France

  1. Bonjour,
    je pense que Catherine de ce récit et Marie HAMANT inhumée au cimetière de Calais sont la même personne.
    Voir la fiche sur MemorialGenWeb :
    (relevé du carré militaire et civil de Calais)
    que vous pouvez renseigner par vos recherches.

    Cordialement

    Philippe

    J'aime

  2. Christiane Paris

    Olivier, ton récit est très prenant. Tu es allé au bout de ta démarche qui est très instructive pour moi, y compris de lire et relire les actes que nous avons, pour ne pas passer à côté du destin de nos ancêtres, par inattention. Bravo pour ce récit.
    Christiane

    J'aime

  3. Sylvie Rouget

    Merci pour l’explication de ta démarche, tu as bien fait de persévérer, cela s’est avéré tout à fait positif, et c’est souvent le problème pour les néophytes (comme moi) : savoir où et comment chercher…
    Et il est certain que pour un fait bien précis, digne d’être mentionné, il faut absolument penser à la presse locale, ce n’est pas un réflexe automatique !
    Sylvie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s