Archives de Tag: Ephémérides

24 octobre 1919 – Allaitement

En exécution de la loi du 24 octobre 1919, les mères déjà secourues par application des lois de 1913 (17 juin et 30 juillet) relatives à l’assistance aux femmes en couches, et qui allaitent leur enfant, ont droit à une prime mensuelle de 15 francs pendant les douze mois qui suivent la naissance.

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

22 octobre – Carte d’identité et TVM

22 octobre 1955 – Carte d’identité

Par décret du 22 octobre 1955 est définie la carte d’identité, document officiel délivré par les préfectures et sous-préfectures à en-tête de la République Française. Valable dix ans à partir de la date d’émission.

22 octobre 2003 – TVM

22 octobre 2003, le TVM (c) a dix ans. Cette ligne de bus longue de 12 km relie le MIN de Rungis et la gare de Saint-Maur. En 2003, 45 000 voyageurs l’empruntent avec des pointes à 53 000 pendant les fêtes.

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

21 octobre 1731 – François CEZILLE

1731 – François CEZILLE

1731 – Reproduction d’un titre fait au profit de l’église de Maisons par François Cézille, de six sols de rente hypothéquée sur une maison y mentionnée

« 21 octobre 1731 :

« A tous ceux qui ces présentes lettres verront, François-Louis Gagne, procureur au Châtelet de Paris, prévost haut justicier juge civil, criminel et de police des prévosté, terre et seigneurie de Créteil, Maisons, Mesly, Pont-de-Charenton et dépendances, pour Illustrissime et Révérendissime père en Dieu, messire Charles-Gaspar Guillaume de Vintimille des comtés de Marseille, du Luc, Archevêque de Paris, duc de Saint-Cloud, pair de France, commandeur des ordres du Saint-Esprit, seigneur spirituel et temporel des susdits lieux ; salut.

« Savoir faisons, que par-devant André Boutelou greffier tabellion des susdits lieux, fut présent sieur François Cézille maître serrurier à Paris, y demeurant, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, lequel a reconnu et confesse, et par ces présentes, reconnaît et confesse qu’il est à présent détenteur, propriétaire et possesseur d’une grande maison, circonstances et dépendances, sise à Maisons, rue des Bretons, à porte charretière, grande cour deux corps de logis, four à cuire le pain, etc.

« Tenant d’un côté aux héritiers Viard, d’autre à M. de Bragelonne et veuve Rousselet, aboutissant par derrière sur le presbytère et par devant sur ladite rue des Bretons, et que sur ladite maison et lieux en dépendant, l’œuvre de la Fabrique de Saint-Rémy de Maisons a droit de prendre et percevoir pour chaque an, le jour et fête de Saint-Martin d’hiver la somme de six sols de rente, etc.

« Fait et passé à Maisons, en l’étude, l’an 1731 en présence de Jacques Barbarin et Laurent Coignet carriers…

« Reçu six sols pour les droits de contrôle. »

Extrait de – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

Poster un commentaire

Classé dans Histoire locale, Maisons-Alfort

20 octobre 1845 – Station de voyageurs

En ces temps là ! De nos jours tout a évolué.

1845 – Station de voyageurs

L’établissement de la station de Maisons-Alfort n’a été décidé par la compagnie qu’après des protestations solidement argumentées de la part de nos élus. Un extrait du procès-verbal du tracé définitif, daté du 20 octobre 1845, démontre que les décisions prises en premier lieu, étaient négatives:

« Considérant qu’une gare de voyageurs sera probablement établie à Charenton, que Maisons n’est qu’à 2 km de Charenton et que des gares aussi rapprochées obligeraient les convois à des temps d’arrêt trop multipliés; est d’avis à l’unanimité, moins une voix qu’il n’y a pas lieu d’établir une station de voyageurs à Maisons. »

D’après Marcelle Aubert

*

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort

15 octobre, on fusille en Val-de-Marne

15 octobre 1917 – MATA HARI

MATA-HARI dite, († Vincennes,  1917) Danseuse, Aventurière.

Margaretha Geetruida Zelle dite Mata-Hari
o 7 août 1876 Leeuwarden, Hollande.
x  Rudolph Mac Leod )(
15 octobre 1917, Vincennes.
Acte de décès
15 octobre 1917 – Vincennes
N° 532   Zelle Marguerite, Gertrude
Le quinze octobre mil neuf cent dix-sept à six heures quinze minutes du matin, est décédée au champ de tir de Vincennes Marguerite Gertrude Zelle dite Mata-Hari, née à Leuwarden (Hollande) le 7 août mil huit cent soixante seize, danseuse, résidant à Paris, Boulevard des Capucines 12, fille de Adam Zelle et de Anttje Vandermeulen (sans autres renseignements). Dressé le quinze octobre mil neuf cent dix-sept à onze heures du matin, sur la déclaration de François Fournié ; âgé de cinquante ans, employé domicilié à Vincennes, Cours Marigny 23, et de Victor Durand, âgé de cinquante quatre ans, employé domicilié à Vincennes rue Joseph Gaillard 18, qui lecture faite ont signé avec Nous, Auguste Marinier, premier adjoint au Maitre de Vincennes, délégué aux fonctions d’officier de l’Etat-civil.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

**************************************************************

15 octobre 1945 – Pierre LAVAL

LAVAL Pierre, († Fresnes, 1945). Homme politique.
o 28 juin 1883, Châteldon. (Puy-de-Dôme)
x  Eugénie, Marie, Marguerite Claussat
15 octobre 1945, Fresnes.  [†] Montparnasse
Né à Châteldon (Puy-de-Dôme) le 28 juin 1883, il est fils d’aubergiste. Avocat au barreau de Paris il réussit bien et se constitue clientèle et patrimoine. Député SFIO en 1914, maire d’Aubervilliers en 1923, il est député (socialiste-indépendant) de 1924 à 1927, et ministre du Cartel de gauche. Rompant avec la gauche, il est sénateur en 1927, puis président du Conseil (1930-1932). Ministre des Affaires étrangères de 1934 à 1936, il favorise le rapprochement avec l’Italie, et signe le pacte franco-soviétique en 1935. Vice-président du Conseil, il organise le vote des pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, prépare la politique de collaboration et l’entrevue de Montoire. Écarté le 13 décembre 1940, Pétain est contraint de le rappeler en avril 1942. Après l’occupation de la zone sud il se soumet de plus en plus à Hitler (STO, présence des chefs de la Milice au gouvernement en 1944). Assigné à résidence à Sigmaringen (août 1944) il se réfugie en Espagne en avril 1945. Livré aux Français, il est condamné à mort après un procès hâtif, et exécuté le 15 octobre 1945.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Val de Marne

14 octobre – Charles V – Charentonnel

1377 – Charles V – Charentonnel – par Amédée CHENAL

Le 14 octobre 1377, le roi Charles V acheta de Nicolas Braque, son maître d’hôtel, « la maison qu’il avait à Charentonnel près du pont de Charenton, et ses dépendances » pour 3 200 livres d’or. Il la donna à Philippe de Mézières, chancelier de Chypre. Cette charte est datée de Beauté-sur-Marne, 1377.

Il ne semble pas que ce soit le château, mais plutôt quelque maison de plaisance dans le voisinage de la rivière, peut-être même, le château Gaillard dont il n’est pas encore question sous ce dernier nom.

Par Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort Maire de Maisons-Alfort (1896)

————————————————————–

1377 – Charles V – Charentonnel – Par LEBEUF

Au siècle suivant on voit le Roi Charles V acheter de Nicolas Braque, son Maître-d’Hôtel, la Maison qu’il avoit à Charentonnel près du pont de Charenton avec les dépendances, meubles et bestiaux. Le prix fut de trois mille deux cents francs d’or. Ce Prince la donna aussitôt à Philippe de Mézieres, Chancelier de Chypre, pour ses bons services à toujours et à ses hoirs. La Charte est datée de Beauté-sur-Marne, le 14 Octobre 1377.

Il paroît par ce j’ai dit jusqu’ici, qu’il y avoit plusieurs fiefs qu’en 1456 il y en avoit eu qui du fief des Loges sis à Beaubourg en Brie. En 1458, 17 Février, Madame de Harcourt, et Jean de Lorraine, son fils, furent maintenus en possession de l’Hôtel et fief de Charentonnel.

Extrait de Histoire de la ville et du Diocèse de Paris de L’abbé Lebeuf (1883)

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride, Maisons-Alfort

12 octobre 1924 – Anatole FRANCE

Anatole France, de son nom exact François-Anatole Thibault, est un écrivain français, né le 16 avril 1844 à Paris, quai Malaquais, mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Il est considéré comme l’un des plus grands écrivains de la Troisième République dont il fut également l’un des plus importants critiques littéraires. Il a combattu à Champigny-sur-Marne en 1870.

Terre d’écriture – 2008

Poster un commentaire

Classé dans Val de Marne