Général SALANSON et Consorts

L’expression « Général Salanson et Consorts », que l’on retrouve dans les actes de cession ou d’expropriation, représente en fait quatre personnes :

- Louis Léger Salanson, juge de paix du canton de Villers-Cotterets, conseiller général de l’Aisne, époux de Mme Charlotte Piot,

- Charles Adrien Salanson, colonel au 1er Régiment du Génie, officier de la Légion d’Honneur, général de division à Avignon, 8, rue Boissy-d’Anglas à Paris, époux de Mme Mathilde Durivau, décédée le 2 mars 1878,

- Jeanne Marguerite, dite Jenny Salanson, épouse de

- Auguste Scipion Philippe Camille Teissonnière, président de la Chambre de la Cour d’Appel de Nîmes, officier de la Légion d’Honneur, demeurant en retraite à Saint-Jean-du-Gard.

D’après :  Au confluent des libertés Alfortville 1860-1939 1987 par Louis Comby

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s