19 décembre 1792 – actes de naissance

Le 19 décembre 1792, la Convention exige que les actes de naissance soient établis « dans les trois jours suivant la naissance sous peine de deux mois de prison, de six en cas de récidive. »

*

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s