19 décembre 1792 – actes de naissance

Le 19 décembre 1792, la Convention exige que les actes de naissance soient établis "dans les trois jours suivant la naissance sous peine de deux mois de prison, de six en cas de récidive."

*

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Ephéméride

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s